MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Actualités
Partager sur

Etats-Unis: l’importance des théories du complot lors de l’élection

Etats-Unis: l'importance des théories du complot lors de l'élection
Partage
Partager sur Facebook

Les Etats-Unis sont adeptes des théories du complot. En effet, un sondage paru dans The Economist révèle que l'impact sur les élections est énorme.

On sait que les théories du complot sont parfois absurdes. Mais lors des élections aux Etats-Unis, elles ont pris une place considérable. Certes, les électeurs doivent tout mettre en doute. Mais dans certains cas, les sujets qui ont marqué les élections US sont parfois absurdes. Comme c’est le cas sur un réseau de pédophilie couvert par Hillary Clinton. Un sondage vient même montrer le nombre d’électeurs américains qui sont persuadés de ces histoires. Même si elles ont été démenties.

Une étude conduite par l’institut YouGov pour The Economist parue à la mi-décembre révèle que les personnes qui croient en les théories du complot dépendent surtout de leurs opinions politiques. « Les Américains, particulièrement les électeurs de Trump mais pas seulement, croient des choses folles, des choses fausses », constate avec déception le journal The Washington Post.

Les Etats-Unis embrasée autour d’une fausse information

Parmi les théories du complot les plus folles, les électeurs de Trump sont près de 50% à penser qu’Hillary Clinton couvrait un réseau pédophile à Washington. L’histoire du réseau de pédophile a même fait le buzz durant l’élection aux Etats-Unis. Baptisé Pizzagate, cette affaire est née après que des sites d’informations alternatives connues pour leur désinformation ont affirmé sans preuve que la pizzeria Comet servait de réseau pédophile.

Cette affaire a fait tellement de bruit qu’un homme de 28 ans s’était rendu dans le restaurant avec un fusil. Il disait vouloir mener l’enquête. Cette pizzeria était avant tout connu pour accueillir de nombreux politiques de Washington. Bien évidemment, cette histoire est fausse. Cependant, elle a influencé un grand nombre d’électeur lors de la Présidentielle US.

Barack Obama est né au Kenya. Une information érronée mais…

Autre théorie du complot qui fait du bruit outre-Atlantique. Barack Obama serait né au Kenya et ne pouvait donc pas être président des Etats-Unis. Balancée en 2008, cette théorie du complot a été démontée plusieurs fois. Notamment avec la présentation de l’acte de naissance du président actuel. En effet, 52% des électeurs républicains sont persuadés que Barack Obama a menti.

Cette affaire ne ferait pas énormément de bruit encore aujourd’hui. Sauf que le futur successeur de Barack Obama, Donald Trump, est un fanatique de cette théorie du complot et a relancé le débat en 2012. Il lui a fallu cinq ans pour admettre qu’il s’était trompé et que l’actuel président était bien né à Hawaï.

Une élection truquée par les Russes ?

Parmi les autres lieu commun, celui qui fait le plus de bruit reste l’élection truqué. En effet, l’étude de Yougov précise que 62% des électeurs de Trump et 25% des électeurs de Clinton pensent que des millions de votes ont été truqués. Cependant, ils ne sont que 20% des électeurs de Trump a être persuadé que la Russie a truqué les élections US. Ils sont 50% dans le camps d’Hillary Clinton à croire à cette histoire.