fbpx
Actualités
Partager sur

Etats-Unis: 3% des Américains détiennent la moitié des armes en circulation

Etats-Unis: 3% des Américains détiennent la moitié des armes en circulation

Près de la moitié des armes en circulation aux Etats-Unis sont détenues par seulement 3% des Américains. C’est le résultat d’une enquête menée par les universités de Harvard et de Northeasten.

En 2015, 7,7 millions d’Américains possèdent environ 130 millions d’armes sur les 265 millions en circulation aux Etats-Unis. En d’autres termes, 3% des Américains détiennent près de la moitié des armes. Cela représente en moyenne 16 armes par personne (les plus fanatiques pouvant en posséder jusqu’à 140 !). C’est ce que révèle une enquête menée par les universités de Harvard et de Noertheasten sur un échantillon de 4000 personnes. Une étude publiée dans The Guardian.

Aux Etats-Unis, les Américains sont moins nombreux à posséder des armes

L’enquête démontre qu’il y a moins d’Américains qui possèdent une arme aujourd’hui qu’il y a 20 ans. Parallèlement, le nombre d’armes en circulation a augmenté. Il y a vingt ans, on estimait à 197 millions le nombre d’armes sur le territoire américain. Aujourd’hui, elles sont plus de 265 millions.

La moitié des personnes ayant une arme sont des hommes blancs ou métisses d’au moins 45 ans. Les femmes, elles, sont moins nombreuses. Elles ne représentent que 12% des personnes possédant au moins une arme. Mais elles sont plus nombreuses qu’en 1994 (9%). Elles sont également mieux représentées dans les associations de défense des armes. Par exemple, au sein du fameux lobbys pro-armes NRA, le nombre de femmes militantes a doublé (de 25 000 en 1994 à 46 000 en 2015).

Quant aux jeunes de 18 à 29 ans, ils sont 13% à posséder une arme à feu. La plupart d’entre eux ont grandi dans un environnement familial pro-armes comme le démontre une autre enquête publiée par l’organisme GfK Custon Research. Après la fusillade de Columbine (en 1999 qui avait coûté la vie à 13 personnes), 60% des lycéens envisageaient de posséder une arme à feu.

Posséder une arme à feu malgré ou à cause des accidents ?

Chaque année, on dénombre près de 30 000 tués par armes à feu aux Etats-Unis. La plupart des victimes sont des Afro-Américains ou des jeunes âgés de 15 à 34 ans. Majoritairement lors d’accidents domestiques. En mai, on estimait par exemple que 23 bébés étaient responsables de blessures (parfois mortelles) sur le sol américain depuis le début de l’année.

posseder-une-arme-a-feu-malgre-ou-a-cause-des-accidents

Autre conséquence de la libre circulation des armes aux Etats-Unis : les fusillades. En nombre croissant depuis les années 1990, on en compte en moyenne 7 chaque année depuis 2010. Une fusillade c’est lorsqu’une personne armée tue au moins 4 personnes dans le même espace géographique.

Ces dernières années les médias ont beaucoup relayé les fusillades d’Orlando (devant une boîte de nuit gay de Floride 50 personnes trouvent la mort), de Blacksburg (sur le campus de l’université de Virginie, un étudiant tue 33 personnes), de Newton (dans une école primaire, 20 enfants et 6 adultes sont tués) ou encore de San Bernardino (lors de la première du film Batman en 2015 14 personnes sont mortes).

Ces fusillades, ainsi que le contexte de terreur engendré par les différents attentats sur le sol américain et en Europe, encouragent le discours des pro-armes. Donald Trump, par exemple, avait fait polémique après les attentats du 13 novembre à Paris en disant : « Regardez Paris, avec les lois sur le port d’armes les plus restrictives du monde, personne n’avait d’armes sauf les méchants ».