fbpx
Actualités
Partager sur

Emmanuel Macron répond aux rumeurs sur son homosexualité

Emmanuel Macron répond aux rumeurs sur son homosexualité

Emmanuel Macron a répondu aux rumeurs sur une éventuelle relation homosexuelle avec Mathieu Gallet. Une réponse qui ne manque d'humour.

Depuis hier, on sait qu’Emmanuel Macron est crédité de plusieurs rumeurs lancées par des médias propagandistes russes. Ces derniers affirment en effet avoir des informations sur l’ancien ministre de l’Economie. Si la question de l’attachement d’Emmanuel Macron avec la politique américaine a été posée par le député LR et pro-russe Nicolas Dhuicq, une autre rumeur a été soulevé. Celle de son homosexualité.

Emmanuel Macron répond en taclant deux rivaux

Du coup, Emmanuel Macron a pris les devants et a répondu à ces accusations. Le candidat à la Présidentielle 2017 a fait une apparition au théâtre Bobino lundi. Une présence surprise même si c’est ici que se déroulait une réunion publique de son mouvement En Marche !. Et il n’a pas caché ou tenté d’éteindre les rumeurs sur une éventuelle relation qu’il entretiendrait avec un homme. Et pas n’importe lequel, Mathieu Gallet, le responsable de Radio France.

Mais sa réponse a provoqué l’hilarité de toute l’assistance. Pourquoi ? Car il en a profité pour charrier un autre candidat à l’élection Présidentielle 2017. Il s’agit en effet de Jean-Luc Mélenchon. « Si dans les dîners en ville on vous dit que j’ai une double vie avec M. Gallet, c’est que mon hologramme m’a échappé », a déclaré Emmanuel Macron. Une déclaration rapidement relayée sur Twitter par sa porte-parole Laurence Haïm.

Il en a même rajouté une couche avec l’affaire du PenelopeGate. « Brigitte (sa femme, ndlr) se demande comment je fais physiquement. Elle partage ma vie du matin au soir, et je ne l’ai jamais rémunérée », a lancé le candidat visant bien évidemment son rival de droite.

Des propos reliés par des médias de propagande russe

Si Emmanuel Macron a du parler de ces rumeurs, c’est suite aux déclarations du député LR Nicolas Dhuicq. En effet, ce député connu pour ses déclarations polémiques sur l’homosexualité, s’était attaqué au fondateur d’En Marche!. Il avait notamment affirmé que la double vie homosexuel du candidat commençait à se savoir sur le Lab d’Europe 1. Au média de propagande russe, Sputnik et Russia Today, il avait aussi déclaré qu’« un très riche lobby gay le soutient ».

Ce n’est pas la première fois qu’Emmanuel Macron doit répondre à de telles rumeurs. En novembre 2016, il avait été interrogé sur Mediapart à propos de ce sujet. « Je le dis très simplement : que ceux qui s’amusent à faire ça se fatiguent », avait-il lancé. « Moi en tout cas je ne changerai pas de vie pour eux. Je n’ai pas de double vie et je tiens plus que tout à ma vie familiale et maritale ».