fbpx
Actualités
Partager sur

Présidentielle 2017: Emmanuel Macron vit au crochet de sa femme

Présidentielle 2017: Emmanuel Macron vit au crochet de sa femme
Partager
Partager sur Facebook

Emmanuel Macron n’a plus d’argent. L’ancien ministre de Bercy vivrait des revenus de sa femme depuis qu’il a quitté le gouvernement.

Depuis qu’il a quitté Bercy, Emmanuel Macron n’a plus de revenus. Enfin presque. En effet, le candidat à la présidentielle gagne de l’argent via les droits d’auteurs de son livre Révolution, publié en novembre. Mais c’est tout.

Macron vit d’amour et d’eau fraîche

C’est L’Obs qui révèle que le couple Macron est contraint de vivre avec les revenus de Brigitte Macron. Depuis qu’Emmanuel Macron a quitté le gouvernement avec perte et fracas en août dernier, il n’est plus en mesure d’apporter de l’argent au foyer.

Pourtant, si on observe sa déclaration de patrimoine, comme l’a fait L’Obs, on remarque quelques blancs. En effet, selon l’hebdomadaire, l’ancien ministre de Bercy a touché 2,8 millions d’euros quand il travaillait pour Rothschild. Mais il n’y a aucune trace de ce qu’il a fait de cet argent.

Il possède également une assurance vie de 89 000 euros et bénéficie de quelques placements financiers à hauteur de 227 000 euros. Avec cet argent, Emmanuel Macron n’a pas trop de souci à se faire.

Il a dû vendre son appartement dans le 15ème arrondissement de Paris pour rembourser l’emprunt qui lui a permis de l’acheter. Mais il doit encore plus de 250 000 euros au Crédit Mutuel pour des travaux de rénovation dans la maison de Brigitte Macron au Touquet.

C’est madame qui régale

Au final c’est donc bien Brigitte Macron qui subvient aux besoins du foyer. La femme d’Emmanuel Macron a touché 17 000 euros de retraite entre janvier et août 2016. L’ancienne professeure de français touche également 36 000 euros de revenus fonciers. Mais là aussi, il manque quelques informations. Notamment sur la provenance de cet argent.

Ce manque d’argent a nourri les fantasmes des opposants politiques du candidat à la présidentielle. En effet, Emmanuel Macron a été accusé d’avoir utilisé de l’argent public pour financer son mouvement EN Marche!.

La polémique est née après la sortie du livre de Frédéric Says et Marion L’Hour, Dans l’Enfer de Bercy. On y apprend notamment que le ministre a utilisé, entre janvier et août, près de 80% de l’enveloppe annuelle allouée au ministère.

Certains se sont donc emparés du sujet pour accuser l’ancien ministre d’avoir utilisé cet argent pour financer le lancement d’En Marche!. Certains de ses anciens collaborateurs ont témoigné de beaucoup de déjeuners et dîners d’affaire. Le candidat à la présidentielle a lui-même immédiatement répondu.

« S’ils découvrent qu’un ministre engagé c’est un ministre qui se déplace, ils viennent de découvrir ce qu’est une fonction de ministre. »