fbpx
Actualités
Partager sur

Election US: la jeunesse réagit à la victoire de Donald Trump

Election US: la jeunesse réagit à la victoire de Donald Trump
Partager sur Facebook

La jeunesse n'a pas manqué de marquer son désarroi face à la victoire de Donald Trump. Une mobilisation exceptionnelle sur les réseaux sociaux.

Il ne faut pas se voiler la face, l’élection de Trump passe mal chez la jeunesse. En effet, ils se sont mobilisés en masse sur les réseaux sociaux pour marquer leur émotion face à ce tremblement de terre politique. Premier point sur Twitter, et avec humour s’il vous plaît. « Obama ne peut pas augmenter le son de la télé à fond et prétendre qu’il n’a pas entendu la sonnette? (de de Maison Blanche) »

, lance Mark Simpson.

Et il n’est pas le seul. Des millions de jeunes américains ont évoqué leur détresse face à l’élection de Donald Trump. Certains ont même une vision assez catastrophique de l’avenir. @lucripeta a même préféré le photomontage. Il y appose les images de Trump, Erdogan, Kim Jong-Il, Poutine… en le sous-titrant: « voici Suicid Squad ». D’autres tentent même des propositions démesurées. « Ok, ne paniquez pas … Si nous tenons le Pôle Nord et du Sud simultanément pendant huit secondes, cela va automatiquement restaurer les paramètres », déclare un internaute. « Je me sens triste pour Michelle Obama. Maintenant elle doit écrire les discours de victoire de Melania Trump », lance un autre.

L’élection de Donald Trump choque aussi les Français

« Daech revendique l’élection de Donald Trump », lance une jeune française sur Twitter. Et elle n’est pas la seule à se sentir choquée de l’élection de Donald Trump. Il sont d’ailleurs nombreux à partager le désarroi des américains sur Facebook. Vidéo de militants en pleurs, dessins satyriques… Les réactions ne manquent pas, même si une majeure partie de la jeunesse française, bien que choquée, se sent moins concernée.

Faire attention à ce que cela ne se produise pas en France

Une chose est certaine, le mot d’ordre qui secoue la jeunesse française est de faire attention. En effet, la crainte est de voir un tel scénario se produire en France avec l’élection présidentielle de 2017. Si Marine Le Pen s’est félicitée de la victoire de Donald Trump, c’est qu’elle voit une possibilité pour le FN de réaliser une telle performance en avril prochain.

Mais l’élection américaine pourrait servir de réveil pour la jeunesse française. Si une partie évoque les différences entre le fonctionnement de l’élection française et américaine, la crainte ets pourtant présente.