fbpx
Actualités
Partager sur

Donald Trump: les trois choses supprimées sur le site de la Maison Blanche

Donald Trump: les trois choses supprimées sur le site de la Maison Blanche

Donald Trump est officiellement président. Et ses premières mesures font déjà du bruit. Notamment sur la suppression de certaines pages du site internet de la Maison Blanche.

Donald Trump est au pouvoir, personne n’a pu y échapper. Mais si ses premières mesures contre l’Obamacare ou l’avortement ont fait polémique, ce n’est pas tout. En effet, le nouveau président des Etats-Unis a aussi mis à jour le site de la Maison Blanche et l’a ajusté à sa sauce. Et malheureusement, cela ne présage rien de bon pour l’avenir. MCE a recensé trois éléments qui ont été supprimés ou modifier par l’administration Trump sur le site.

1) Le changement climatique n’existe plus pour Donald Trump

En même temps, il fallait s’en douter. Donald Trump s’était éclaté à se moquer du changement climatique qui l’empêchait d’utiliser sa bombe de laque pour les cheveux. Alors ce n’est pas en étant président qu’il va se pencher sur la question. Du coup, plus de page sur le réchauffement climatique.

Du coup, à la place, on retrouve tout une présentation sur le « plan énergétique ». Mais qu’est-ce que c’est ? C’est une volonté de Donald Trump pour exploiter les réserves américaines en gaz de schiste, pétrole et gaz naturel… Des choses qui ferait s’arracher les cheveux à tous les écologistes. « Le président Trump s’est engagé à éliminer les politiques néfastes et inutiles telles que le Plan d’action pour le climat », est-il écrit sur le site.

2) Visiblement, les associations LGBT non plus…

On sait qu’il ne porte pas les homosexuels dans son coeur. Du coup Donald Trump n’a pas attendu très longtemps pour supprimer la page les concernant. A la place, le nouveau président préfère parler de sa politique militaire, de la police ou même de sa politique étrangère qui reflète surtout un américano-centrisme étouffant. Visiblement, Donald Trump classe la sécurité de son pays devant les droits civiques de toute une communauté !

3) La page des pétitions sur le site de la Maison Blanche

Barack Obama avait publié cette page de pétitions pour permettre aux Américains de faire valoir leur requête. Si une pétition atteignait 100 000 signatures, l’ancien président promettait de leur faire une réponse sous 30 jours. Mais du coup, toutes les archives ont été supprimées mais pas la page. Malgré tout, une pétition demandant la publication de la fiche d’impôts de Donald Trump a recueilli près de 300 000 signatures. S’il respecte la règle, il lui reste 25 jours pour répondre. Mais il a déjà refusé de le faire.