fbpx
Actualités
Partager sur

Politique: un élu municipale crée la polémique avec une photo de femmes nues

Politique: un élu municipale crée la polémique avec une photo de femmes nues

Sa photo sur les réseaux sociaux était de très très mauvais goût. Si bien que l’élu va possiblement se faire renvoyer du conseil municipal de la ville.

Un conseiller politique a créé le scandale après avoir partagé la photo d’un bateau où naviguait de 14 femmes nues, sur les réseaux sociaux en écrivant dans la description : « si Carlsberg faisait venir des immigrants illégaux ». Bien évidemment, cette photo a vite fait scandale, et l’homme est obligé de se rétracter. Mike Kusneraitis, le conseiller municipal conservateur de la ville de Tory Runneymede, a déclaré cependant qu’il faudrait mieux le juger sur ses actions dans la commune, et non par des « affectations méconnus sur les médias sociaux ». Il a ensuite reconnu avoir un certains nombres de messages offensant sur son Facebook, et il les a tout de suite retirés.

L’homme n’est pas raciste et invite les gens à le juger sur son travail

Sur ces publications, l’homme avait posté une image d’un chien, avec une serviette sur la tête dans une position sexuellement explicite dans un dessin-animé. Mais c’est surtout le 24 juillet que l’homme a créé le scandale en montrant 14 femmes nues sur un bateau en comparant l’image avec les migrants arrivant dans des embarcations de fortune en Europe. Suite à la polémique, il a déclaré : « Je tiens à préciser qu’il n’a jamais été mon intention d’offenser ou déranger personne et si je l’ai fait alors je veux saisir cette occasion pour présenter nos sincères excuses et sans réserve ». Il a ensuite ajouté que « quiconque me connaît, sait que je ne suis pas et n’ai jamais été raciste ».

Un possible renvoi du conseil municipal

« Jugez-moi par mes actions et pas par mes posts sur les réseaux sociaux ». C’est un peu le leitmotiv de l’élu. Mais il n’en est pas moins sur la sellette. En effet, l’homme est soumis à une enquête du conseil municipal de la ville pour savoir si oui ou non, il doit être renvoyé. De son côté, le représentant de la communauté musulmane de la région a proposé à l’élu de venir discuter avec des membres engagés sur la question des migrants, afin de prendre réellement conscience du problème. La marque de bière, Carlsberg, n’a toujours pas réagit à ce post.

Photo DR