fbpx
Actualités
Partager sur

Police: un cinquième homme arrêté dans l’enquête sur l’attaque de la voiture

Police: un cinquième homme arrêté dans l’enquête sur l’attaque de la voiture

Un cinquième suspect a été arrêté dans l'attaque de la voiture de police en marge de la manifestation du 18 mai. L'homme est un américain de 27 ans sans domicile et sans emploi proche des mouvements antifascistes.

Un autre suspect de l’attaque de le voiture de police lors de la manifestation contre la haine anti flic vient d’être arrêté par les forces de l’ordre. Il s’agit d’un américain de 27 ans qui a été écroué dimanche suite à l’enquête engagée par la police. Comme les quatre premiers, l’homme a été mis en examen pour tentative d’homicide volontaire sur des personnes dépositaires de l’autorité publique, destruction de biens en bande organisée et pour violences en bande organisée selon les informations dévoilées par le parquet de Paris à 20 Minutes. L’homme avait en effet participé à l’attaque et l’incendie du véhicule de police alors que deux agents se trouvaient à l’intérieur.

Un membre de groupe antifasciste sans domicile et sans emploi

Même si l’homme a participé à l’attaque, il n’a pas le même profil que les quatre hommes interpellés précédemment. Lui est un Américain présenté comme un membre de groupes antifas selon le parquet de la ville de Paris. D’après ses premières déclarations, il serait arrivé en France récemment et n’aurait pas d’emploi. Il n’aurait même pas de logement fixe et serait hébergé par un ami. Malgré tout, ces indications restent floues et la police tente d’approfondir le profil de cet homme. Pour le moment, la garde à vue n’a pas fonctionné, l’homme ayant usé de son droit de silence a expliqué le tribunal. La seule chose certaine, c’est que l’homme a confirmé sa présence lors de la manifestation qui s’est tenue le 18 mai, mais a totalement nié une quelconque implication dans les violences avec la police.

Cinq interpellations dans l’attaque de la voiture de police

L’homme n’était pas totalement inconnu des services de police car il avait déjà été repéré lors de précédentes manifestations. C’est grâce à l’exploitation de la vidéo que l’homme a pu être reconnu par les forces de police a expliqué le parquet de Paris à 20 Minutes. Selon les premières informations, l’Américain serait l’homme ayant jeté un poteau sur le pare-brise avant de la voiture. Parmi les quatre personne arrêtées pour l’agression de la voiture de police, seul le plus jeune a été placé en détention tandis que les trois autres ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire.