fbpx
Actualités
Partager sur

Pétition: la Turquie préparerait-elle un génocide au Kurdistan ?

Pétition: la Turquie préparerait elle un génocide au Kurdistan

« Un massacre d’Etat se prépare dans l’indifférence générale. Et toute cette politique est soutenue par les puissances occidentales, par nos gouvernements… », les termes employés par la pétition Alerte Génocide en cours? sont forts. Pourtant le texte d’une pétition lancée sur le site internet change.org est clair. La Turquie préparerait un massacre contre une ville du Kurdistan dans l’indifférence générale. « Imaginez un quartier de Lyon ou de Rennes réduit en cendres par l’armée française elle-même. Imaginez-vous, enseignants, recevoir un texto du ministère annonçant toutes les écoles en vacances illimitées et vous sommant de quitter les lieux de votre ville, Nantes ou Valence, en préparation d’un massacre par l’armée », explique l’auteur de la pétition Christine Jacquemin, dont la fille vit à Istanbul. Selon elle, cela « se passe en ce moment en Turquie, dans sa partie Est, chez les Kurdes. Voilà dans quel état est le quartier de Sur à Diyarbakir (Turquie) ».

Un message aux services médicaux et scolaires

La raison de cette mobilisation sur le site ? L’auteur de la pétition explique avoir reçu ces informations de sa fille, présente sur place. « Les enseignants de Cizre ont été sommés de quitter les lieux, aux hôpitaux a été envoyée l’indication de tenir prêts le matériel et le personnel ». Un massacre de masse en perspective ? Alors que la Turquie est attaquée de toute part par les attentats kamikazes, la terreur règne dans le pays dont « l’immense majorité du pays, lobotomisée par la télé étatique et enivrée par une haine nationaliste pense qu’il s’agit d’une guerre légitime contre « la terreur » et se réjouit des morts, « sales terroristes » en moins », écrit la pétition.

La Turquie prépare t’elle un génocide ?

La situation du Kurdistan est tendue depuis plusieurs décennies. Cette entité de territoire répartie entre la Turquie, l’Irak et la Syrie est très virulente et a déjà provoqué de nombreux attentats en Turquie par l’intermédiaire du groupe armé PKK. Menant la lutte contre Daech, les moyens militaires ont été donnés aux combattants anti-Daech sur le territoire Syrien. Si ce soulèvement permet une lutte au sol contre le groupe terroriste, des spécialistes turcs semblent s’inquiéter qu’un tel soulèvement puisse se retourner contre la Turquie qui refuse de donner un bout de son territoire pour la création d’un état kurde. Si cela s’avère vrai, la Turquie, « pile cent ans après le génocide arménien », préparerait « une véritable épuration ethnique se prépare sous les ordres du président Erdoğan », explique la pétition. Le gouvernement turc refuse de valider la thèse du génocide arménien durant la Première Guerre Mondiale en 2015. Ne niant pas les massacres qui y ont été perpétrés, l’Etat turque refuse cependant de reconnaître le caractère organisé de ces massacres qui deviendrait alors un génocide.

Pour le moment, la pétition de Change.org a recueilli près de 2 800 signatures et a été directement envoyée en direction de l’ONU.