fbpx
Actualités
Partager sur

Son père lui coupe les cheveux pour la punir, elle se suicide

Son père lui coupe les cheveux pour la punir, elle se suicide

La ville de Tacoma aux USA est sous le choc après qu'une fille de 13 se soit suicidé suite à la publication d 'une vidéo où son père la punit en lui coupant les cheveux

Non content de l’avoir punie d’une façon horrible et humiliante, le père d’Izabel Laxamana a posté une vidéo de la sanction (la jeune fille les cheveux coupés, les mèches au sol) sur internet. Et c’est sans doute cette exposition qui a été l’élément déclencheur de son suicide. Izabel s’est jetée d’un pont à Tacoma dans la périphérie Seattle.

Il la filme les cheveux coupés en train de se faire réprimander

Sur la vidéo diffusée sur internet, le père d’Izabel la filme les cheveux coupés, et la sermonne : « Voici les conséquences quand on foire tout. Tu as perdu tes beaux cheveux. Est-ce que ça en valait la peine ? » « Non » lui répond sa fille le regard triste et coupable. « Combien de fois t’ai-je prévenue » poursuit-il, «Deux fois» répond Izabel. On ne sait pas ce qui c’était passé à ce moment,-là, quelle était la raison de la punition subie.

La vidéo ci-dessus a été publiée par un autre internaute et porte le titre : « Le mauvais côté de l’humiliation sur les réseaux sociaux ». Cette nouvelle tendance tend à se répandre chez les parents, notamment aux Etats-Unis. Ces dernier utilisent les réseau sociaux pour punir et humilier leurs enfants, sur leur propre terrain de jeu. Une méthode qui ferait ses preuves selon certains, mais dont nous voyons les limites ici.

Quelques jours après la publication de la vidéo humiliante par son père, Izabel était en voiture avec sa grand-mère sur le siège passager. Elles est soudainement sortie de la voiture, a enjambé la rambarde du pont et a sauté. Elle s’est écrasée plus bas sur une voiture. Conduite d’urgence à l’hôpital après le crash, les médecins n’ont malheureusement pas pu la sauver.

Des éléments indiquent qu’elle souffrait de harcèlement à l’école

La nouvelle a ébranlé toute la ville de Tacoma, notamment les camarades de classe d’Izabel. Une page GofundMe a également été créée afin d’aider la famille à financer les funérailles. Une page Facebook a également été ouverte, Justice for Izabel, qui demande à ce que le père soit traîné en justice.Pourtant certains éléments de l’enquête révèlent que l’humiliation médiatique dont a été victime la petite fille pourrrait ne pas être la seule raison de son suicide. Elle aurait posté sur Google Plus un message dans lequel elle se sentait seule et victime de harcèlement à l’école.

Source : Jezebel