fbpx
Actualités
Partager sur

Paris: avec les inondations, les théories du complot refont surface

Paris: avec les inondations, les théories du complot refont surface
Partager
Partager sur Facebook

Une nouvelle fois, les inondations et l'arrivée des eaux à Paris font resurgir les théories du complot les plus folles !

Si les inondations inquiètent Paris, il y a bien une chose qui ressort des eaux profondes… Les théories du complot. Et oui, il y en a même une qui concerne les inondations à Paris. Mais laquelle ? Selon les adeptes de ces pratiques, les élus qui gouvernent ce monde (ou du moins la capitale) sacrifieraient la banlieue pour éviter de voir les rues de Paris envahies par les eaux. « Je trouve inadmissible d’entendre dire qu’il faut sauver Paris, dans la bouche des élus. D’entendre dire qu’ils vont tout faire pour que ça déborde en Essonne pour que Paris ne soit pas atteint » a déclaré sur RMC une auditrice prénommée Caroline qui ajoute que « tous nos villages sont inondés parce que – je répète les dires [entendus jeudi] soir dans différentes communes avant tout, on sauve Paris »

Une théorie du complot absurde et injustifiée

Sur le plan scientifique, cela n’est en aucun cas probable… Le géologue Bruno Janet, interrogé sur Le Parisien, explique que « nous sommes rigoureusement incapables de dévier de telles masses d’eau ». Mais la rumeur persiste. Si bien que Jean-Bruno Renard, professeur émérite de sociologie à l’université Montpellier 3 et auteur de Rumeurs et légendes urbaines explique à BFMTV que « cette légende urbaine est une répétition de la rumeur de la Somme, qui s’est propagée il y a quinze ans ». En effet, en 2001, une inondation ravage le département de la Somme à cause d’un complot des élus publics dont les habitants se croyaient victimes… (Comme les émissaires du CIO pour l’attribution des JO 2008 étaient à Paris…) Mais c’est Faux !

Des quartiers de Paris sont touchés

On comprend tout de suite pourquoi cette rumeur a pris d’une telle manière dans l’imagerie populaire. En effet, cela remet en avant l’élite parisienne qui se croit supérieure à la province… Et avec la médiatisation parisienne, cela semble renaître une nouvelle fois dans la banlieue parisienne. Malgré tout, la ville de Paris ne semble pas épargnée. Les principaux musées limitrophes de la Seine ont été fermés, des habitations ont été évacuées et touchées dans l’ouest parisien et des zones comme l’Ile Saint Germain sont en attente d’une éventuelle évacuation. La Seine est pour le moment haute de 6 mètres par rapport à son court naturel. Le pic devrait être atteint cette nuit avec 6,50 mètres. Pour le moment, le niveau de l’eau monte de 3cm par heure.