fbpx
Actualités
Partager sur

Nuit Debout: un homme déguisé en Tigrou frappe les militants

Nuit Debout: un homme déguisé en Tigrou frappe les militants

Le rassemblement toulousain de Nuit Debout a connu un épisode peu commun dans la nuit du lundi 18 au mardi 19 avril. Un personnage de Walt Disney a voulu participer.

Tigrou qui s’en prend à Nuit Debout ? Oui, en 2016 c’est possible. Dans la nuit du lundi 18 au mardi 19 avril, à Toulouse (Haute-Garonne) un homme passablement éméché et déguisé en Tigrou a tenté de rejoindre le mouvement Nuit Debout. On rappelle pour certains qui ne le sauraient pas Tigrou est un personnage de Winnie l’Ourson, oeuvre de Walt Disney. L’homme de 35 ans n’a pas reçu un accueil très chaleureux de la part de Nuit Debout, selon l’hebdomadaire Côté Toulouse. Les militants n’ont pas souhaité que le tigre rejoigne les débats et ont décidé d’écarter l’homme du groupe.

L’homme a refusé de décliner son identité et a affirmé s’appeler Tigrou

L’homme qui était ivre n’a pas vu ce rejet d’un bon oeil. Enervé il s’est éclipsé pour revenir sur les lieux où se trouvait le mouvement Nuit Debout. Il s’agit de la célèbre place du Capitole. Toujours vêtu de son costume de Tigrou, l’homme a commencé par frapper un militant dans le dos. Des forces de l’ordre, présentes sur la place du Capitole, sont très vite intervenus. Le trentenaire a directement été placé en cellule de dégrisement. Devant les policiers, il a tout bonnement refusé de décliner son identité, et affirmé se prénommer Tigrou explique Côté Toulouse. Il a été placé en garde à vue pour « violences aggravées », a ajouté France 3 Midi-Pyrénées.

Tigrou et Alain Finkielkraut persona non grata à Nuit Debout

Le mouvement Nuit Debout avait démarré le 31 mars à Paris, suite à une manifestation contre la Loi Travail, et s’était répandu un peu partout en province. Et donc, notamment, à Toulouse. La mobilisation se situe place du Capitole. L’expulsion de Tigrou de Nuit Debout dans la capitale de Haute-Garonne, fait suite à celle du philosophe Alain Finkielkraut à Paris, vendredi 14 avril dernier. Sur les réseaux sociaux, certains ont déjà commencé à faire une analogie humoristique entre les deux évènements.