fbpx
Actualités
Partager sur

Nuit Debout: ces trois personnalités derrière le mouvement

Nuit Debout: ces trois personnalités derrière le mouvement

Depuis le 31 mars, la place de la République, à Paris, est investie par le mouvement Nuit Debout. Personne ne veut en prendre la tête mais ces trois personnes sont bien des leaders...

Le mouvement Nuit Debout s’est crée sur la base d’une démocratie populaire sans leader. Cependant il en ressort quand même des personnalités médiatiques, leaders d’opinion. Entre assemblées générales populaires, volonté de grève générale et changement radical de modèle sociétal, trois hommes se détachent. Frédéric Lordon, Serge Halimi et François Ruffin.

Des leaders naturels et non-officiels de Nuit Debout

Les trois hommes ont des idées bien définies sur le fonctionnement de notre société. Et leurs analyses ne vont pas dans le sens de la pensée dont on est habituellement nourrie par les médias. Leur point commun est la volonté de changement. Frédéric Lordon est professeur à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Il a premièrement était connu pour sa signature du Manifeste des économistes atterrés publié en 2010, où un groupe d’économistes dénonçait que tout recommence comme avant après la crise financière de 2008. Il espère principalement une propagation du mouvement au plus grand nombre pour une mobilisation générale, comme François Ruffin.

Ce dernier, créateur de Fakir, « journal fâché avec tout le monde », a dernièrement fait l’actualité avec la sortie de son film Merci Patron !. Le succès de celui-ci est en partie à l’origine de Nuit Debout. C’est d’ailleurs à l’issue d’une réunion organisé par Fakir ayant pour thème « Leur faire peur », qu’un des participants a lancé l’idée de Nuit Debout. Enfin, Serge Halimi, est impliqué. Il est le patron du Monde diplomatique, et le créateur du documentaire Les nouveaux chiens de garde. Il pense que le mouvement doit se politiser et mettre en place une jonction avec les syndicats. Le Monde diplomatique est distribué gratuitement à Nuit Debout.

Qu’ont-ils en commun ?

Les trois hommes se connaissent et ont des opinions plutôt similaires sur la direction que doit prendre le mouvement et les valeurs qu’il doit défendre. Ils sont directement liés: Frédéric Lordon est proche de Fakir et de François Ruffin. Et il a d’ailleurs fait l’éloge du film de Ruffin, Merci Patron ! dans Le Monde diplomatique de Serge Halimi. En effet le site du Monde diplo accueille le blog de Frédéric Lordon.