fbpx
Actualités
Partager sur

Nuit Debout: un homme tente de s’immoler par le feu

Nuit Debout: un homme tente de s’immoler par le feu

Lors du rassemblement Nuit Debout du jeudi 21 avril, un homme a tenté de s'immoler par le feu place de la République.

Le drame a été évité jeudi 21 avril au soir lors du rassemblement Nuit Debout, place de la République à Paris. Un homme d’une cinquantaine d’années a tenté de mettre fin à ses jours en s’immolant par le feu près de la statue centrale. L’évènement qui a choqué la foule a eu lieu vers 18h50 et en plein rassemblement. Les gens ont réagi en direct sur les réseaux sociaux et notamment via twitter.

« Laissez-moi mourir. Je suis victime d’injustice »

C’est le quotidien Le Parisien qui relate les faits, l’homme aurait crié: « Laissez-moi mourir. Je suis victime d’injustice ». Il aurait ensuite, selon les témoignages sur place, mis le feu à ses vêtements qui avaient sûrement été aspergés d’un produit inflammable encore indéterminé. D’après des témoins, cités par Le Parisien, l’homme était conscient quand il a été pris en charge par les secours. Ceux-ci sont arrivés très rapidement et ont pu intervenir à temps. Un drame évité à Nuit Debout, l’évènement a néanmoins marqué les participants présents sur les lieux.

Le mouvement Nuit Debout ne faiblit pas

Malgré les différents incidents qui ont eu lieu en marge du rassemblement Nuit Debout, le mouvement ne s’essouffle pas. La place de la République a pourtant eu son lot de heurts et d’accidents. Cela avait commencé 10 jours après le début, les forces de l’ordre avaient complètement rasé les installations, et quadrillé la place pendant plusieurs jours. Cela n’a pas empêché les personnes de se réinstaller et a même donné un second souffle au mouvement. Des affrontements ont eu lieu avec la police, Nuit Debout est toujours présent. Les autorités présentes pour la sécurité des participants avaient aussi dû intervenir lorsqu’un homme était tombé du haut de la statue. Il avait été hospitalisé en « urgence absolue ». Malgré toutes les normes de sécurité et d’ordre publiques non respectées Nuit Debout est toujours en jambe, plus de trois semaines après ses débuts.