fbpx
Actualités
Partager sur

Nord : un père poignarde sa compagne et son bébé puis tente de se suicider

Nord : un père poignarde sa compagne et son bébé puis tente de se suicider
Partager
Partager sur Facebook

Un père de famille de 32 ans et son fils de deux mois se trouvent entre la vie et la mort depuis hier, après un probable drame familial

Un père de 32 ans et son bébé de deux mois ont été hospitalisés dimanche dans un état « gravissime », dans le Nord, après ce qui semble être un probable drame familial. Le père de famille aurait tenté de se suicider dimanche matin après avoir blessé son nourrisson ainsi que sa compagne.

Aucune motivation connue

C’est vers les alentours de 7h30, pour des raisons qui restent à déterminer, que la scène de drame débute dans le Nord, à Saint-Aubert. Selon les premiers éléments de l’enquête, le père aurait commencé par s’en prendre à son bébé en lui infligeant des coups, avant de se diriger vers sa femme et de lui donner un coup de couteau dans la gorge. Fou de rage, l’homme aurait ensuite tenté de mettre fin à ses jours en se poignardant à plusieurs reprises et en se défenestrant.
D’après le procureur de la République, le bébé ainsi que son père ont rapidement été transportés par un hélicoptère au centre hospitalier de Cambrai « dans un état gravissime, » « on ne sait pas s’ils vont survivre », a-t-il précisé. Quant à la mère de famille de 31 ans, transportée également à l’hôpital, bien que blessée, ses jours ne sont pas estimés en danger.

Un père de famille sans antécédent judiciaire

Confiée à la brigade de recherche de Cambrai, l’enquête dispose pour le moment de très peu d’éléments, en raison de l’état de santé des victimes et de l’inexistence de témoignage pour l’instant. En outre, les motivations du père de famille restent totalement inconnues par les enquêteurs, l’homme ne disposait en effet d’aucun antécédent judiciaire et n’était pas connu des services de police.
Dimanche, le procureur de la République Rémi Schwartz et les techniciens de l’identification criminelle s’étaient rendus sur les lieux du drame familial, encore sous-scellés judiciaire. L’arme utilisée, un couteau de cuisine, y a été perquisitionnée.