MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Actualités
Partager sur

NASA: la sonde Juno placée en orbite autour de Jupiter

NASA: la sonde Juno placée en orbite autour de Jupiter
Partage
Partager sur Facebook

La sonde Juno envoyée par la NASA pour être placée en orbite autour de Jupiter. Une manoeuvre réussie qui a tout de même pris cinq ans.

Cela faisait cinq ans, cinq longues années que les spécialistes de la NASA attendaient ça avec impatience. Les contrôleurs ont enfin pu annoncer que la sonde américaine Juno a réussi à se placer en orbite autour de Jupiter. Le lancement de la sonde avait été opéré le 5 août 2011 dans le but de comprendre le fonctionnement et la création de cette planète géante gazeuse. Lancée de Cap Canaveral en Floride par une fusée de type Atlas, la sonde Juno qui fonctionne à l’énergie solaire a été financée à hauteur de de 1,1 milliard de dollars. C’est dire l’importance de réussir une telle mission pour la NASA.

La sonde Juno et les espoir de la NASA

Lors du lancement de la sonde Juno, un des spécialistes de la NASA avait déclaré: « lorsque le Soleil a été formé, elle (la planète Jupiter) a récupéré la grande majorité des restes ». Si cela se confirme, cela signifierait que la plus grande planète du système solaire a été la première à se former après la création du soleil. Si c’est vrai, la sonde Juno permettrait de savoir si la principale planète du système solaire détiendrait les secrets de l’origine de la planète Terre… Mais ce n’est pas tout, la sonde permettra d’en savoir plus sur la nature de la tâche rouge qui s’apparente à une gigantesque tempête, ainsi que de connaître la quantité d’eau au sein de cette masse gazeuse.

Une mission à l’échelle mondiale

La sonde Juno a donc pour objectif de trouver des réponses à ces questions. Pour cela, elle a été envoyée au plus près de la planète, ce qui n’avait jamais été fait avec aucun autre objet spatial. La sonde Juno est donc placée à 5 000 kilomètres de la surface de Jupiter, dans une des zones les plus inhospitalières du système solaire. De nombreux outils permettent à la sonde de réaliser ses analyses. Des outils qui ont aussi été financés par l’Italie, la France et la Belgique autour d’un partenariat avec l’Agence spatiale européenne.