fbpx
Actualités
Partager sur

Najat Vallaud-Belkacem scandalise le FN avec une réforme sur les langues à l’école primaire

Najat Vallaud-Belkacem scandalise le FN avec une réforme sur les langues à l’école primaire
Partager
Partager sur Facebook

La ministre de l'Education Nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a proposé d'apprendre les langues des différentes communautés de France dès le CP. Une mesure qui ne plait pas au FN…

L’intervention de la ministre de l’Education Nationale, Najat-Vallaud Belkacem, sur RMC hier a fait polémique. En cause ? La ministre a proposé d’intégrer l’ « Enseignements de langues et de cultures des communautés d’origine ». Au total, neuf pays font partis de ce processus dont l’Algérie, la Croatie, l’Espagne, l’Italie, le Maroc, le Portugal, la Serbie, la Tunisie et la Turquie. L’apprentissage de ces langues pourrait être mis en pratique dès la rentrée de septembre 2016 dans les classes de CP. Si bien évidemment l’apprentissage de l’Italien, de l’Espagnol ou du Portuguais n’a pas trop fait parler, une partie des Français se sont soulevés contre l’apprentissage de l’Arabe… Et surtout le FN !

La mesure de Najat Vallaud-Belkacem fait éclater le FN

Cette nouvelle directive de Najat Vallaud-Belkacem entre dans le cadre « d’accords bilatéraux prenant appui sur une directive européenne visant à la scolarisation des enfants des travailleurs migrants » selon le Figaro. Cette convention avait pour objectif que des enseignants venus de l’étranger aient la possibilité de faire cours en France. La ministre explique vouloir lutter sur ce point en prenant une telle décision. Mais bien évidemment, une telle mesure n’a pas plus au FN qui s’est emparé de l’affaire dès les déclarations de Najat Vallaud-Belkacem sur les ondes… « Najat Vallaud-Belkacem veut instaurer l’enseignement de l’arabe dès le CP… Et le français c’est en option? », lance Nicolas Bay, secrétaire général du FN, sur Twitter.

L’opposition s’inquiète d’une telle mesure

De son côté, le maire de Béziers, Robert Ménard, a lui parlé d’ « un processus de défrancisation évident ». Du côté de la droite Française, on est plus modéré même si le débat n’est pas autour de l’apprentissage de l’Arabe… Annie Genevard, députée LR, était intervenue dans l’Assemblée pour condamner les agissement de Najat Vallaud-Belkacem en lui reprochant d’ « encourager le communautarisme qui menace la cohésion nationale ». De son côté la ministre lui avait répondu: « moi, j’estime que dans notre pays, s’il y a bien une chose à faire, c’est diversifier les langues que les élèves apprennent à l’école, car toutes ces langues ont leur légitimité et leur intérêt ». Un argument repris par Najat VAllaud-Belkacem sur RMC.