fbpx
Actualités
Partager sur

Morning News: la vidéo virale de Nicolas Hulot pour la Cop 21, Nadine Morano perd son investiture et des menus végétariens obligatoire à la cantine

Morning News: la vidéo virale de Nicolas Hulot pour la Cop 21, Nadine Morano perd son investiture et des menus végétariens obligatoire à la cantine

Ce qu'il faut retenir dans l'actualité du jeudi 8 octobre : la vidéo virale de Nicolas Hulot pour la Cop21, Nadine Morano perd son investiture et des menus végétariens obligatoire à la cantine.

Chaque matin, MCE vous propose un condensé des informations principales de la matinée. Dans le Morning News de ce jeudi 8 octobre:

La vidéo virale de Nicolas Hulot pour la Cop 21

Le mois prochain se réuniront tous les grands hommes politiques de ce monde à Paris dans le cadre de la prochaine conférence climat de Paris (COP 21). Et pour les informer de l’importance de cette rencontre, le célèbre écologiste Nicolas Hulot a décidé de lancer une pétition pour leur faire comprendre l’importance d’un résultat politique. Pour faire connaître cette pétition, il a eu l’idée de créer une vidéo virale accompagnée de plusieurs YouTubeur célèbres. Si la vidéo faire rire, elle passe aussi un message d’espoir pour l’avenir de la planète. Pari réussi pour Nicolas Hulot !

Nadine Morano exclue de sa candidature aux régionales

La CNI des Républicains se réunissait mercredi pour décider du sort de Nadine Morano suite à ses propos sur la « race blanche ». La conclusion est donc qu’elle a perdu son investiture dans l’est de la France pour les Régionales. Pourtant, la CNI avait demandé simplement des excuses à l’Eurodéputée qui a simplement souhaité maintenir ses propos. Ayant reçu le soutien de Jean-François Copé, l’ex-ministre n’a pourtant pas eu gain de cause et se retrouve donc exclue de la campagne des élections régionales prochaines.

Des menus végétariens obligatoires dans les cantines

Dans une proposition de loi présentée par le député UDI Yves Jégo, il propose que des repas végétariens soient obligatoirement servi dans les cantines scolaires pour éviter les polémiques qui entourent les plats sans porc. Selon sa proposition, certains enfants ne choisissent pas les menus avec porc pour raisons religieuses ou simplement par végétarisme volontaire. Une manière de faire désenfler la polémique, même si la question des repas équilibrés et de l’apport nutritionnel nécessaire est en question.