fbpx
Actualités
Partager sur

Morning News: la Turquie se relève des attentats de samedi, quatre employé d’Air France en garde à vue et la France mise KO par l’Irlande

Morning News: la Turquie se relève des attentats de samedi, quatre employé d’Air France en garde à vue et la France mise KO par l’Irlande

Ce qu'il faut retenir dans l'actualité du 12 octobre : la Turquie se relève des attentats de samedi, quatre employé d'Air France en garde à vue et la France mise KO par l'Irlande.

Chaque matin, MCE vous propose un condensé des informations principales de la matinée. Dans le Morning News de ce lundi 12 octobre : la Turquie se relève des attentats de samedi, quatre employés d’Air France en garde à vue et la France mise KO par l’Irlande.

La Turquie vit des heures sombres après les attentats

La Turquie a vécu samedi la pire attentat de son histoire. Un double attentat suicide qui a causé la mort de 97 personnes selon les chiffres officiels, et en a blessé 507. Un bilan lourd que les spécialistes de Turquie qualifie de 11 septembre de la Turquie. Pour le moment, l’attaque n’a pas été revendiquée par qui que ce soit. Deux pistes sont étudiées par les autorités turques, celle du PKK, le parti indépendantiste kurde, et celle, plus sérieuse, de l’Etat Islamique. Les corps des deux kamikazes ont été retrouvés selon l’enquête en cours, ce qui va permettre d’identifier rapidement les auteurs des faits.

Quatre employés d’Air France interpellés par la police

Ce Lundi matin, quatre employés d’Air France on été interpellés par la police suite aux violences lors de la manifestation de la semaine dernière. Ces quatre personnes travaillent pour la branche « cargo » d’Air France, selon Europe 1. Ils auraient été identifiés comme étant les auteurs principaux des violences grâce aux images de vidéosurveillance. Dix plaintes avaient été déposées par les vigiles, les cadres de l’entreprise et Air France suite à cette manifestation violente.

La France mise KO par le trèfle Irlandais

Manque de jeu, d’inspiration et de combativité. Tout peut être reproché à ce XV de France décevant face à l’Irlande. Si le jeu de Frédérick Michalak avait été vanté lors des précédantes rencontres, cette fois-ci l’ouvreur français a été inexistant face à des Irlandais combatifs et sûrs de leurs forces. Malgré tout, les bleus sont qualifiés pour le tour suivant où il affronteront les tenants du titre et favoris de la compétition, les terribles All Blacks.