fbpx
Actualités
Partager sur

Morning News: Le tueur de Sousse était étudiant, La Grèce ferme ses banques, Une défaite et un succès d’audience pour les bleues en finale de Basket

Morning News: Le tueur de Sousse était étudiant, La Grèce ferme ses banques, Une défaite et un succès d'audience pour les bleues en finale de Basket

Ce qu'il faut retenir de l'actualité de ce lundi 29 juin : L'auteur du massacre en Tunisie était étudiant en master, La Grèce ferme ses banques et affole les bourses, et la défaite très suivie des basketteuses en finale de l'Euro

Tous les midis, MCE vous propose un condensé des informations principales de la matinée. Ce lundi 29 juin dans le Morning News:

Seifeddine Rezgui, l’étudiant devenu tueur (photo)

On en sait plus sur l’auteur du massacre commis vendredi à Sousse en Tunisie. Il s’appelle Seifeddine Rezgui, et son profil ne laissait rien présager de son acte. Originaire de Gaafour, petite ville du nord-oust Tunisien, il avait déménagé pour suivre ses études à Kerouan dans le centre du pays. Etudiant en master professionnel à l’Institut supérieur des études technologiques (Iset) de Kairouan, il était aussi amateur de danse hip-hop. Une vidéo circulant sur les réseaux sociaux le montre en train de danser.

C’était avant qu’il ne devienne « soldat du califat » sous le nom d’Abou Yahya al-Qayrawani, tel que l’a dévoilé le groupe terroriste Etat islamique dans la revendication de l’attentat. Vendredi, Seifeddine Rezgui a fait 38 victimes. Le plus lourd tribut de la Tunisie, déjà frappée par l’attentat du musée du Bardo il y a à peine trois mois.

La Grèce ferme ses banques, les bourses européennes s’écroulent

Alors que les observateurs se montraient optimistes sur une issue positive des négociations entre la Grèce et ses créanciers, tout s’est effondré en quelques heures. En décidant de soumettre à un référendum la question de la sortie de son pays de la zone Euro, le premier-ministre Grec a fait un premier pas déterminant vers le Grexit (contraction de « Grèce » et « Exit »). Une décision qui a immédiatement été suivie d’une autre : un contrôle stricte des capitaux hélènes, et une fermeture des banques Grecques dès demain, pour une semaine au moins. Conséquences immédiates : les grecs se précipitent aux distributeurs de billets pour retirer leurs économies, et les bourses sont directement impactées. Les marchés européens ont tous connu une baisse. A Paris, la Bourse a plongé de 4,70%. François Hollande a assuré que quoiqu’il arrive, il n’y avait « pas à s’inquiéter pour l’économie Française », désormais « robuste ». Le Président a malgré tout répété que la France était « disponible » pour la Grèce, si le pays décidait de changer d’avis.

Euro de Basket féminin : les françaises perdent au score, mais gagnent à l’audimat

Il était peut-être un peu tôt pour trouver un nouveau surnom aux « braqueuses », renommées « les guerrières » par les journaux avant même la finale de dimanche contre les Serbes. Alors qu’elles avaient remporté toutes leurs batailles dans cet Euro de Basket, l’équipe de France a perdu la plus importante, et donc la guerre, par un score sans appel de 76-68. Les Bleues voient donc s’échapper une troisième victoire continentale, et une qualification directe pour les Jeux Olympiques. Mais les coéquipières de Céline Dumercq se consoleront peut-être avec le joli succès populaire de leur épopée. Diffusée sur France 2, la finale de dimanche a réuni 2,55 millions de téléspectateurs soit 17% de part d’audience. Un audimat encore plus fort lors du basculement sur l’antenne de France 3 avec 2,68 millions de téléspectateurs.