fbpx
Actualités
Partager sur

Morning News: l’assaillant du Thalys se confie, nouvelle tentative d’évacuation à Alep et mobilisation des VTC, ce qu’il ne fallait pas manquer

Morning News: l’assaillant du Thalys se confie, nouvelle tentative d’évacuation à Alep et mobilisation des VTC, ce qu’il ne fallait pas manquer
Partager
Partager sur Facebook

Ce qu’il faut retenir de l’actualité de ce jeudi 15 décembre : l’assaillant du Thalys d’août 2015 s’est confié à la police, à Alep une nouvelle tentative d’évacuation des civils est en cours, les VTC sont de nouveau dans la rue.

Comme chaque matin, MCE vous propose un condensé des informations principales de la matinée. Dans le Morning News de ce jeudi 15 décembre 2016: l’assaillant du Thalys d’août s’est confié à la police, à Alep une nouvelle tentative d’évacuation des civils est en cours, les VTC sont de nouveau dans la rue.

L’assaillant du Thalys se confie à la police

Le 21 août 2015, un Marocain de 27 ans, Ayoub El Khazzani ouvre le feu à la kalachnikov dans un Thalys. Il est très vite maîtrisé par deux militaires américains qui se trouvaient par hasard dans le train.

Depuis, il s’est enfermé dans le silence. Lors de ses auditions devant le juge d’instruction, impossible d’obtenir la moindre information. Néanmoins mercredi il a commencé à se confier.

Pendant une audition de cinq heures, il a expliqué se considérer comme un djihadiste “pas avec fierté” selon son avocate citée par Le Parisien. Il a également confirmé une information du Centre d’Analyse du Terrorisme selon laquelle après un séjour en Syrie, il a voyagé avec Abdelhamid Abaaoud, le coordonnateur des attentats du 13 novembre.

Enfin il assure qu’il n’avait pas l’intention de commettre un massacre de civil. Il se décrit comme “un soldat qui voulait en attaquer d’autres”. Une autre audition est prévue mardi prochain.

Les évacuations de civils et de rebelles à Alep reprennent

Après de longues négociations, les évacuations de civils et de rebelle dans la ville syrienne d’Alep vont reprendre. C’est ce qu’annonce un responsable de l’armée syrienne d’après France Info, tôt ce matin.

Une trentaine de véhicules vont être dépêchés à Alep selon Moscou pour permettre l’évacuation des civils restés coincés à Alep. Ils auraient dû être évacués hier alors qu’une trêve avait été décidée entre la Russie, la Syrie et les membres de l’ONU.

Pourtant très peu de temps après les bombardements ont repris. Comme le montrent les images d’un jeune Twittos, récompensé comme journaliste libre de Syrie et devenu populaire depuis la chronique de Nicole Ferroni, mercredi sur France Inter.

A Bruxelles aujourd’hui, se tient un sommet européen. L’occasion de discuter de la présence de la Russie en Syrie.

Les VTC de nouveau dans la rue

Les chauffeurs de VTC bloquent ce matin la porte Maillot pour dénoncer les salaires pratiqués par les plateformes comme Uber ou Heetch. Ils réclament notamment plus d’argent et dénoncent une humiliation de la part des plateformes.

Il y a encore un an, ils se battaient, au même endroit, contre la loi Macron. Aujourd’hui ils se retournent directement contre leurs employeurs qui ont déjà lancé des négociations pour répondre à leurs besoins.

Outre les commissions exorbitantes retirées de leurs salaires, les chauffeurs de VTC réclament également un meilleur traitement. En effet, ils dénoncent les déconnexions abusives des plateformes lorsqu’ils refusent des courses qu’ils vivent comme une humiliation.

D’autant que Uber, la principale plateforme de VTC, vient d’annoncer une hausse de ses tarifs. La CFDT leur conseille même de se déconnecter des applications pour montrer aux plateformes qu’ils sont indispensables.