Actualités
Partager sur

Morning News: OM vs OL, pendu et bouteilles de bière, Volkswagen va devoir payer 16 milliards d’euros, les États-Unis veulent accueillir 85 000 migrants en 2016

Morning News: OM vs OL, pendu et bouteilles de bière, Volkswagen va devoir payer 16 milliards d’euros, les États-Unis veulent accueillir 85 000 migrants en 2016
Partager
Partager sur Facebook

Ce qu'il faut retenir dans l'actualité du lundi 21 septembre : incidents et match arrêté entré l'OM et Lyon, Volkswagen accusé d'avoir triché, les Etats-Unis veulent "prendre leur part" de migrants

Chaque matin, MCE vous propose un condensé des informations principales de la matinée. Dans le Morning News de ce lundi 21 septembre avec aujourd’hui OM vs OL, pendu et bouteilles de bière, Volkswagen va devoir payer 16 milliards d’euros, les États-Unis veulent accueillir 85 000 migrants en 2016 !

OM vs OL: incidents au Vélodrome, réunion de crise ce matin

Ce devait être le match au sommet de la 6ème journée de Ligue 1. OM vs OL cette année restera bien dans les mémoires, mais pas pour les bonnes raisons. Pour son retour au Vélodrome sous les couleurs de Lyon, l’ancien de l’OM Valbuena a été accueilli par son ex-public avec une banderole « Les vrais Marseillais jouent à l’OM, tu n’es qu’un traître! », et une marionnette à son effigie pendue à une potence. Le décor était posé, mais la pièce a failli tourner court. Au terme de 60 minutes où se succédaient agressions sur Valbuena, imprécisions techniques, et erreurs d’arbitrages, le match est interrompu suite à des jets de bouteilles de bière sur le terrain. Il reprend 20 minutes plus tard pour aller à son terme. Mais le mal est fait, et ce matin chacun se rejette la faute. « Le club assumera ses responsabilités (…) et je veux que tout le monde les prenne à la Fédération, à la direction de l’arbitrage et à l’Olympique Lyonnais. » déclare le président de l’OM Vincent Labrune, qualifié de « Guignol » par son homologue Lyonnais Jean-Michel Aulas. Tous les acteurs de cette tragi-comédie se retrouvent ce matin lors d’une réunion de crise au siège de la Ligue de football professionnel (LFP) à Paris.

Émission de polluants: Volkswagen condamné à payer 16 milliards pour avoir triché ?

Révélé par l’Agence environnementale américaine (EPA), le scandale devrait durement toucher l’image de Volkswagen. Le constructeur automobile allemand est accusé par les États-Unis d’avoir équipé certains de ses modèles d’un logiciel espion permettant de contourner les tests d’émission de polluants atmosphériques. Cet instrument de triche, installé sur les diesel de la marque entre 2009 et 2015, permettent aux véhicules de passer les tests haut la main alors qu’ils émettent jusqu’à 40 fois plus d’émissions que le seuil autorisé. Cette manœuvre devrait couter près de 18 milliards de dollars (16 milliards d’euros) d’amende à Volkswagen, dont Martin Winterkorn le président du directoire du groupe automobile déclaré ce matin qu’il « regrette personnellement, et profondément, que (Volkswagen) ait déçu la confiance des clients et du public ».

Migrants : les États-Unis comptent accueillir 85 000 réfugiés en 2016

Alors que les pays Européens se posent la question de l’instauration de quotas pour contrôler l’afflux de migrants syrien, les États-Unis ont annoncé être prêts à accueillir 185 000 réfugiés sur les 2 prochaines années. C’est le secrétaire d’État américain John Kerry qui l’a affirmé dimanche lors d’un déplacement à Berlin. « Nous allons monter à 85 000 dont au moins 10 000 spécifiquement de Syrie dans le courant de l’année prochaine. Et entre octobre 2016 et octobre 2017, nous allons viser 100 000 » », a déclaré John Kerry à la presse. Le secrétaire d’État américain a également félicité l’Allemagne, « un exemple remarquable » », alors que le pays devrait accueillir près d’un million de demandeurs d’asile d’ici la fin 2015.