fbpx
Actualités
Partager sur

Migrants: ils seraient près de 65 millions à travers la planète

Migrants: ils seraient près de 65 millions à travers la planète

C’est la première fois que le seuil de migrants dépasse les 60 millions, pour des raisons de conflits essentiellement, c’est l’équivalent de la population Française

L’année 2015 enregistre une nouvelle hausse du nombre de migrants à travers le monde. On compte 65,3 millions de personnes qui sont déracinés de leur patrie. Ce chiffre a été divulgué dans le rapport annuel du lundi 20 juin par le Haut Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR).

Des chiffres en hausse

Choquants, oui, les chiffres de l’immigration mondiale sont choquants. L’Organisation des Nations Unis dénombre 65,3 millions de personnes qui ont quitté leur pays pour des causes diverses mais notoires. Dans le rapport annuel du Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR) sous égide de l’ONU, l’immigration affiche ce nouveau record exponentiel. Alors que le seuil est fixé à 60 millions de réfugiés, l’immigration montait à 59,5 millions en 2014. Le seuil a été dépassé, le nombre de migrants a augmenté de presque 6 millions en une seule année, une hausse qui alerte l’ONU sur la situation mondiale, et la dispersion des populations concernées. L’immigration se décompose en trois groupes : 21,3 millions de réfugiés dans le monde, on y ajoute les 3,2 millions de demandeurs d’asile qui sont en attente de traitement de leur dossier dans les pays dits « industrialisés ou développés », et enfin 40,8 millions de personnes déplacées au sein de leur propre pays.

Le nombre de migrants est presque le même que la population française

A quelques centaines de milliers près, le nombre de migrants dans le monde est égal à la population française. En effet, pour la fin 2015, le rapport du Haut Commissariat pour les réfugiés annonce 65,3 millions de migrants. La France, quant à elle enregistre une population de 66,03 millions. Imaginons l’ensemble de la population française dispersée à travers le monde entier. Par ailleurs, en un an, le nombre de migrants a augmenté d’environ 6 millions (soit la moitié de l’Ile de France). On compte environ 1 réfugié sur 113 personnes dans le monde.

Qui sont-ils ? D’où viennent-ils ?

Les conflits mondiaux sont la principale cause de cette explosion migratoire. Les tensions dans les pays comme l’Afghanistan ou encore la Somalie perdurent depuis des années, des décennies. Au Moyen-Orient, le conflit syrien, et les tensions énormes en Irak liés à la guerre contre Daech n’ont fait qu’accroître les mouvements migratoires. Filippo Grandi, Haut commissaire des Nations-unies n’a pas ménagé sa crainte : « Davantage de personnes sont déracinées par la guerre et la persécution, c’est déjà inquiétant en soi, mais en plus, les facteurs menaçant les réfugiés se multiplient ». Même si le nombre de migrants qui meurent chaque jour en mer n’est pas fixe, on sait déjà qu’il est impressionnant. Rappelons la photo de Aylan Kurdi, ce petit garçon syrien de 3 ans qui était mort sur un plage en Turquie était devenu l’été dernier un martyr et le symbole de tous ces réfugiés qui risquent leur vie chaque jour pour fuir la guerre dans le monde. La Syrie est le pays que les habitants fuient le plus avec 4,9 millions. Suivent l’Afghanistan avec 2,7 millions, puis la Somalie avec 1,1 million. Concernant l’Allemagne, c’est le premier pays en terme de demande d’asile, avec 441 900 dépôts de dossiers. Les chiffres ne risquent pas de baisser prochainement.

Auteur : Jean-Henri Buet