fbpx
Actualités
Partager sur

Migrants: les mesures exceptionnelles de sécurité prises pour le Tunnel sous la Manche

Migrants les mesures exceptionnelles de sécurité prises pour le Tunnel sous la Manche

Alors que des migrants continuent de gagner l'Angleterre via le Tunnel sous la Manche, Eurotunnel a annoncé prendre des mesures de sécurité exceptionnelles

La crise des migrants continue de prendre de l’ampleur. Les réfugiés continuent de gagner l’Angleterre via le Tunnel sous la Manche, ce qui est en soit très dangereux et complètement illégal. Eurotunnel a annoncé mercredi des mesures de sécurité exceptionnelles pour dissuader les migrants d’emprunter le tunnel.

Malgré l’important dispositif, les migrants passent toujours

Pour Eurotunnel, l’exploitant du Tunnel sous la Manche, l’accès au tunnel est un site très protégé. Fossés, clôtures à barbelés, patrouilles de polices et de forces de sécurité, caméras de surveillance… L’entrée du tunnel est surveillée 24 heures sur 24, tous les jours de la semaine. Et pourtant, malgré l’important dispositif mis en place par la compagnie, des migrants parviennent toujours à se faufiler et à pénétrer dans le site pour grimper dans des navettes à destination de l’Angleterre. Même si bien d’autres arrivent à parcourir à pied le Tunnel sous la Manche, il existe un risque majeure pour leur sécurité et pour celle des usagers des trains parcourant le réseau ferroviaire trans-Manche. Eurotunnel a donc décidé de miser sur un nouvel obstacle naturel.

Eurotunnel mise sur un nouvel obstacle

Selon les informations de La Voix Du Nord, Eurotunnel a pris la décision d’inonder les terrains à proximité des clôtures entourant l’entrée du tunnel, grâce à un système d’écluses que l’exploitant du tunnel utilise afin de détourner les eaux pluviales. Une mesure forte dont le but premier est de dissuader les migrants, qui feront donc face à une grande étendue d’eau, d’entrer dans le site protégé et donc de s’introduire dans le réseau ferroviaire trans-Manche. Pour rappel, l’entreprise s’est équipé de nouveaux moyens de surveillance suite aux tentatives d’intrusions « massives » auxquelles l’exploitant n’a cessé d’être confronté en 2015.

Pour l’heure, il est impossible de dire si les terrains inondés suffiront à dissuader les migrants de risquer leur vie pour entrer dans le tunnel.