fbpx
Actualités
Partager sur

Migrants: un naufrage en Méditerranée aurait fait 500 morts

Migrants: un naufrage en Méditerranée aurait fait 500 morts

Des migrants secourus en Méditerranée aurait raconté avoir assisté au naufrage d'une embarcation contenant 500 personnes.

Un nouveau drame humain pourrait avoir eu lieu lors d’une tentative de traversée de la Méditerranée par des migrants. Selon le Haut-Commissariat aux réfugiés de l’ONU, des migrants secourus en Méditerranée et débarqués à Kalamata en Grèce ont raconté avoir assisté au naufrage d’un bateau. Cette embarcation comptaient près de 500 personnes selon les témoignages. La date exacte de ce naufrage est encore à préciser selon le HCR. Les migrants qui ont témoigné ont dérivé en mer jusqu’à être repérés et secourus samedi 16 avril.

Sous l’effet de la surcharge et du mouvement, le plus grand bateau a chaviré

Les migrants secourus sont 41 personnes originaires de Somalie, du Soudan et d’Ethiopie (37 hommes, 3 femmes et un enfant). Ils ont décrit « un grand naufrage qui a eu lieu en mer Méditerranée et qui a tué environ 500 personnes », a confié Carlotta Sami, porte-parole du Haut-Commissariat aux réfugiés pour l’Europe du Sud basée à Rome. Ils avaient pris la mer près de Tobrouk, en Libye, à bord d’une embarcation transportant plus d’une centaine de personnes. Ils ont rejoint un autre bateau, en pleine mer, à bord se trouvait déjà des migrants. Les passeurs ont essayé de faire monter les faire monter. Mais sous l’effet de la surcharge et du mouvement, le plus grand bateau a chaviré. « Parmi les 41 survivants se trouvent des gens qui n’avaient pas encore embarqué à bord du plus grand bateau ainsi que des gens qui ont réussi à nager jusqu’au plus petit bateau après le naufrage », a précisé la porte-parole.

La période la plus meurtrière depuis le début de la crise des migrants

Ce très probable incident survient alors que le 5 mars dernier un rapport publié dans le bulletin mensuel de l’Institut national d’études démographiques (Ined) avait rapporté que 2015 avait été l’année la plus meurtrière concernant la crise des migrants. Au moins 3416 migrants ont trouvé la mort en tentant de traverser la mer Méditerranée durant cette année. Il s’agit donc du chemin migratoire le plus meurtrier au monde depuis le début du XXIe siècle.