fbpx
Actualités
Partager sur

Météo: 36 départements placés en vigilance jaune pour canicule

Météo: 36 départements placés en vigilance jaune pour canicule

La France va subir une météo caniculaire cette semaine. Si le plan comme celui de 2003 n'a pas encore déclenché, les prévisionnistes de Météo France reste sur leur garde.

« Après la perturbation qui a rafraîchi l’air la semaine dernière, le thermomètre continue les montagnes russes initiées en juillet », explique au Parisien Sébastien Léas, prévisionniste chez Météo France. Et il faut dire que la météo nous en a fait voir de toutes les couleurs cet été. Alors que la semaine passée, les petites laines ont été ressorties, cette fois, les shorts et t-shirts vont refaire surface avec des températures avoisinants les 35 degrés en pleine journée. Ce matin, l’institut Météo France a placé en vigilance jaune canicule les départements Pyrénées-Atlantiques, Landes, Gers, Gironde, Lot-et-Garonne, Tarn-et-Garonne, Tarn, Charente-Maritime, Charente, Dordogne, Lot, Vendée, Deux-Sèvres, Vienne, Haute-Vienne, Corrèze, Creuse, Indre, Indre-et-Loire, Maine-et-Loire, Loire-Atlantique, Ille-et-Vilaine, Mayenne, Sarthe, Loire-et-Cher, Cher, Eure-et-Loir, Loiret, Paris, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Seine-et-Marne, Val-de-Marne, Val-d’Oise et Yvelines. Une précaution mise en place face à « de l’air très chaud remonte sur la France dans un flux de secteur sud. Cette vague de chaleur se prolongera jusqu’à au moins jeudi ».

Vigilance jaune sur 36 départements

Près de 40 degrés attendus à Bordeaux

La température maximum sera de 39 degrés dans la région de Bordeaux, soit près de 12 degrés au dessus des normales de saison. La ville de Paris subira des chaleurs avoisinants les 36 degrés. Une vague de chaleur qui devrait se calmer dimanche où les thermomètres n’atteindront que 30 degrés, ce qui reste tout de même au dessus des normales de saison. Doit-on alors retrouver un épisode caniculaire comme celui vécu en 2003 ? Pour le spécialiste de Météo France, « difficile à dire pour l’instant. C’est surtout la température la nuit qui fait qu’un épisode est qualifié de canicule », déclare-t-il au Parisien. Surtout qu’à la fin du mois d’août, les nuits sont sensiblement plus longues qu’en plein mois de juillet et donc permettent une régulation des températures plus importante. Malgré tout, il faut rester vigilant et protéger les personnes susceptibles de mal supporter la chaleur comme le sont les nourrissons ou les personnes âgées.

Les précautions à prendre face à une telle météo

Pour se protéger efficacement de ces températures caniculaires, les spécialistes météo recommandent à la population de toujours s’hydrater et de conserver une bouteille d’eau à portée de main. Pour les sportifs, mieux vaut privilégier la nuit ou le matin pour faire ses activités physiques. « Nous allons vivre une période de plusieurs jours consécutifs au-dessus de 30 °C, c’est exceptionnel et cela va durement éprouver les corps », explique Sébastien Léas au Parisien. Pour les personnes ayant des proches d’un certains âge, il faudra fréquemment surveiller leur état de santé et se tenir au courant de leur réaction à la chaleur. La vague de canicule qui s’était abattue sur la France en 2003 avait causé une surmortalité de 15 000 personnes, majoritairement des personnes âgées.