fbpx
Actualités
Partager sur

Loi travail: étudiants et travailleurs se mobilisent dans la rue contre la loi El Khomri

Loi travail: étudiants et travailleurs se mobilisent dans la rue contre la loi El Khomri
Partager
Partager sur Facebook

Les syndicats étudiants mais aussi les travailleurs se mobilisent dans la rue jeudi 31 mars pour dire non au projet de loi travail

Les syndicats étudiants, accompagnés de la CGT,Force ouvrière, FSU ont décidé de se mobiliser ce jeudi 31 mars 2016, pour dire non au projet de loi travail. Une mobilisation prévue sous la pluie qui débutera a 13h30 place d’Italie pour rejoindre Nation. Une mobilisation qui n’a pour le moment pas dissuader le gouvernement qui devrait présenter le texte de loi le 3 mai devant l’Assemblée nationale. MCE sera sur place pour vous tenir informer de la situation.

Loi travail: syndicats étudiants et travailleurs se mobilisent contre le projet de loi

Les syndicats étudiants et travailleurs, ont décidé de se mobiliser dans la rue ce jeudi 31 mars. Les syndicats prévoient une« grosse » journée. « A partir du 31 mars, nous appelons les jeunes à passer un cap dans la mobilisation en s’organisant au sein des lycées, universités, quartiers et entreprises, pour faire plier gouvernement par la grève et les manifestations », précise l’UNEF dans son communiqué. La mobilisation devrait débuter à 13h30 place d’Italie. Plus de 15 000 personnes sont attendus dans les rues parisiennes. Pour les travailleurs seulement quelques points du projet de loi doivent être modifiés. Une chose qu’avait déjà fait le gouvernent avec par exemple, les indemnités prud’hommales plafonnées à titre indicatif. Les syndicats étudiants exigent eux avant tout le retrait de la loi travail.

Le projet de loi présenté le 3 mai à l’Assemblée nationale

Le projet de loi de la ministre du Travail, Myriam El Khomri devrait être présenté le 3 mai à l’Assemblée. « De toute évidence, ce texte ne permettra pas les créations nécessaires d’emplois, généralisera la précarité et aggravera les inégalités professionnelles notamment envers les femmes et les jeunes », ont déclaré les syndicats. Une affirmation que le gouvernement dément. « Ce projet de loi vise justement à développer l’embauche, l’emploi durable », a indiqué le Premier ministre Manuel Valls. L’UNEF appelle à une prochaine mobilisation le 5 avril.