fbpx
Actualités
Partager sur

Ivre, il se réveille en slip et attaché à un poteau (photo)

Ivre, il se réveille en slip et attaché à un poteau (photo)

Des automobilistes de Stockport au sud de Manchester ont fait une étrange découverte la semaine dernière : un homme était attaché à un feu tricolore, avec un slip pour seul vêtement

« Faire une crasse » à un pote, c’est toujours très drôle. C’est le genre de farce qu’on aime réaliser lors de soirées ou en lendemain de nuits arrosées. Ces blagues qui ne font généralement que rire les bourreau et mettent les victimes dans des situation de gêne et de honte parfois traumatisantes. Ce groupe d’amis britannique est allé très loin dans cette branche là de l’humour « happening alcoolisé » a vraiment joué un sale tour à un ami : ils l’ont attaché à un feu tricolore et laissé toute la nuit et une partie de la journée presque entièrement dévêtu sur le bord d’une route de Stockport au sud de Manchester.

Ivre, il se réveille en slip et attaché à un poteau (photo)
Ivre, il se réveille en slip et attaché à un poteau (photo)

Attaché les mains derrière le dos, avec une bouteille pour s’hydrater

L’homme était à la vue de tous, attaché les mains derrière le dos au pylône où trônait le feu tricolore à l’aide de scotch et de film alimentaire. Il était seulement vêtu d’un magnifique slip blanc à motifs rouges (la question est maintenant de savoir si ces sous-vêtements faisaient partie de la farce ou si la victime avait des gout particulier. Ces « amis » avaient néanmoins prévu le coup pour lui éviter une déshydratation : ils avaient attaché une bouteille (de ce qui semble être de la bière) au niveau de son buste, avec une paille afin qu’il puisse se désaltérer. Merci les gars.

Un enterrement de vie de garçon mouvementé ?

Ce sont ces mêmes amis qui ont fini par prévenir les secours après que des dizaines de personnes l’aient aperçu sur le bord de la route durant une bonne partie de la journée. On ne sait pas depuis combien de temps il était attaché ainsi mais tout porte à croire que les événements s’étaient déroulés la veille lors d’un enterrement de vie de garçon. Malgré la situation particulièrement inconfortable et humiliante, la victime s’est prêtée au jeu des photos avec le sourire, même si son réveil a dû être un véritable calvaire.

Source : Manchester Evening News