Actualités
Partager sur

Impôts, Pollution et Uber… Ce qu’il ne fallait pas rater ce matin

Impôts, Pollution et Uber... Ce qu'il ne fallait pas rater ce matin
Partager
Partager sur Facebook

Ce qu'il ne fallait pas rater ce matin: 20% de baisse d'impôts dès 2017, La circulation alternée remise en vigueur à Paris et les chauffeurs VTC manifestent contre Uber à Paris .

Comme chaque matin, MCE vous propose un condensé des informations principales de matinée. Ce qu’il ne fallait pas rater ce matin: 20% de baisse d’impôts dès 2017, La circulation alternée remise en vigueur à Paris et les chauffeurs VTC manifestent contre Uber à Paris.

20% de baisse d’impôts dès 2017

Le gouvernement a déposé un amendement au projet de la loi finances pour 2017. Celui-ci vient à la dernière minute et prévoit d’appliquer une baisse des impôts sur le revenu. Cette baisse est de 20%, et rentrera en vigueur dès janvier 2017. Cette proposition avait été présentée pour la première fois en septembre dernier.

Au total, cinq millions de contribuables sont concernés par cette baisse des impôts. Les célibataires dont le revenu fiscal annuel ne dépasse pas 18 500 euros, et les couples qui ne dépassent pas 37 000 euros par an. Cette tranche verra leurs paiements diminués de 20% dès le mois de janvier 2017 pour les mensualisés. Et dès février 2017 pour ceux qui paient leurs impôts par tiers provisionnel. Un cadeau du gouvernement qui vise à alléger l’imposition sur les classes moyennes.

La circulation alternée remise en vigueur à Paris

Suite à un nouvel épisode de pollution à la particule fine, la circulation alternée a été remise en vigueur par la Préfecture de police de Paris. Comme nous sommes le 16 décembre, seuls les véhicules motorisés terminant par un nombre pair peuvent circuler. Une mesure qui touche la capitale mais aussi la proche banlieue. La préfecture a aussi annoncé que « la circulation alternée sera maintenue ce week-end si nécessaire ».

Selon les différents sites d’observation de la pollution à Paris, la qualité de l’air va aussi se dégrader samedi. En conséquence, le dispositif pourrait être maintenu dimanche.

Les chauffeurs VTC manifestent contre Uber à Paris

Après avoir manifesté dans l’ouest de Paris jeudi 15 décembre, les chauffeurs VTC ont aussi bloqué les sorties des aéroports de Paris ce vendredi. La raison ? Les plateformes de réservation de voitures. Des plateformes dont la principale cible reste Uber. En effet, les chauffeur VTC dénonce une uberisation de leur profession qui est vu par les protagonistes comme de l’« esclavage moderne ».

Ce matin, l’accès routier à l’aéroport Charles de Gaulle était totalement bouché par les manifestants. Des manifestations parfois violente qui ont choqué la préfecture. En conséquence, le préfet a déclaré que « le comportement de certains chauffeurs de VTC, obligeant des clients de VTC ou taxis à descendre du véhicule parfois brutalement, provoquant la peur des passagers, est inadmissible et discrédite leurs auteurs ».