MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Actualités
Partager sur

Il étrangle sa femme pendant leurs rapports sexuels, elle se défenestre

Il étrangle sa femme pendant leurs rapports sexuels, elle se défenestre
Partage
Partager sur Facebook

Un terrible drame a eu lieu dans la nuit du mercredi 5 août à 2 heures du matin. Après qu’un homme a tenté d’étrangler sa femme pendant leurs rapports sexuels, cette dernière s’est défenestrée de leur appartement

C’est dans la nuit du mercredi 5 août dernier à Valentigney dans le Doubs, qu’un homme a étranglé sa femme lors de leurs ébats. Souhaitant la « stimuler sexuellement », il a effectivement été violent avec cette dernière. Complètement apeurée par son mari, la jeune femme âgée de 19 ans s’est alors défenestrée et a chuté de 8 mètres se retrouvant étendue au pied de l’immeuble. Secourue par une voisine, l’adolescente lui a alors confié : « Mon mari m’a frappée et m’a poussée ! » Très vite les autorités sont arrivées, la victime a été transportée à l’hôpital et l’homme a été entendu.

La jeune femme opérée et une ITT de 60 jours

Dès leur arrivée, les forces de police ont remarqué l’état d’ébriété avancée et l’énervement extrême du mari. Ne souhaitant pas obtempérer, et demandant à sa femme de se taire devant les autorités, ce dernier a même refusé de se soumettre aux contrôles d’alcoolémie et de stupéfiants. Très vite entendu par la police et mis en garde à vue, le mari a alors déclaré : « J’étais rentré tard. On a eu un rapport sexuel consenti. Elle a voulu arrêter. Je suis allé prendre une douche et quand je suis revenu, elle se jetait par la fenêtre ».

Une version démentie par sa femme qui a elle confié : « Il a tenté de m’étrangler. Je n’ai jamais eu aussi peur de lui. J’ai cru que j’allais mourir. Il est parti se doucher. Je n’ai pas voulu traverser l’appartement pour sortir, j’avais peur de le croiser. Alors, j’ai enjambé la rambarde et j’ai sauté pour me sauver. »

Opérée dès le lendemain des faits, l’adolescente a fait état d’une ITT importante de 60 jours. Son mari a pour obligation de ne pas s’approcher d’elle et a été déféré au parquet et mis en examen pour violences conjugales.