fbpx
Actualités
Partager sur

Euro 2016: violences en marge de la finale dans la fan zone de Paris

Euro 2016: violences en marge de la finale dans la fan zone de Paris
Partager
Partager sur Facebook

Des violences ont éclaté en marge de la finale de l'Euro 2016 dans la Fan Zone de Paris. Des scènes de guérilla urbaine qui ont enflammé Twitter et conduit à une cinquantaine d'interpellations.

L’annonce résonnait dans les stations de métro de la capitale dès 17h00. La préfecture de police demandait aux supporters de l’Euro 2016 de ne pas se rendre dans la fan zone du Champs de Mars pour y supporter les Bleus. La raison? Celle-ci était pleine et ne pouvait accueillir personne de plus… Si bien que la surpopulation qui s’est produite autour de la Tour Eiffel a mené à des débordements quand un groupe d’une cinquantaine de supporters ont tenté de forcer le dispositif de sécurité pour entrer dans la fan zone parisienne. Une tentative de passage en force qui a obligé les forces de l’ordre à intervenir, donnant des images impressionnantes.

Près de 50 interpellations en marge de la finale de l’Euro 2016

Selon plusieurs informations, une cinquantaine d’interpellations ont été effectuées suite à ces débordements en marge de la finale de l’Euro 2016. Des altercations qui ont aussi eux lieu aux abords du Stade de France où se déroulait la finale de l’Euro 2016. La majeure partie des interpellations ont été réalisées pour des faits de violences ou d’outrages précise une source à 20Minutes. Mais les principales violences ont été enregistrées à la fan zone où des manifestants ont souhaité rentrer dans la fan zone, pourtant fermée. Ils ont alors lancé des projectiles sur les forces de l’ordre qui se sont servis de gaz lacrymogènes pour faire évacuer la zone.

Des violences dans plusieurs villes

Les auteurs des faits se sont ensuite éparpillés dans le secteur du Trocadéro et des Champs Elysées, et s’en sont pris à des automobilistes qui circulaient. Un véhicule aurait même été incendié par les individus. Paris n’a pas été la seule zone victime de violence en marge de la finale de l’Euro 2016. En effet, la ville de Lyon a elle aussi été secouée par des manifestations violentes et 9 personnes ont été placées en garde à vue pour « violences, outrages, détention d’artifices ou encore entrave à l’intervention des secours », selon une source policière contactée par 20Minutes.

Crédits Photo: AFP