fbpx
Actualités
Partager sur

Elections départementales: L’ Union des étudiants juifs de France dépose plainte contre dix candidats FN

Elections départementales L' Union des étudiants juifs de France dépose plainte contre dix candidats FN

L' Union des étudiants juifs de France a décidé de déposer plainte contre dix candidats FN aux élections départementales suite à des propos racistes et antisémites

A quelques semaines des élections départementales et après le discours de Manuel Valls sur la probable victoire du FN, L’ Union des étudiants juifs de France a décidé de déposer plainte contre dix candidats FN suite à des propos racistes et antisémites sur internet.

Elections départementales: le FN peut gagner les élections

Depuis quelques semaines maintenant, le premier ministre, certaines personnalités de gauche comme de droite ont décidé de partir en campagne pour barrer la route au FN. Selon plusieurs sondages sortis dans la presse, le FN a de fortes chances de remporter plusieurs départements français lors des prochaines élections.

Même s’il ne se veut pas alarmiste, Manuel Valls appelle tous les Français à ne pas voter pour un parti dans lequel certains candidats tiennent des propos racistes ou antisémites.

Pour faire barrage au FN et dénoncer les dérives racistes ou antisémites, l’ Union des étudiants juifs de France a décidé de déposer plainte contre dix candidats FN.

Elections départementales: L’ Union des étudiants juifs de France dépose plainte contre dix candidats FN

Suite a des dérapages racistes et antisémites de plusieurs candidats FN aux élections départementales sur internet, l’ Union des étudiants juifs de France a décidé de déposer plainte contre dix candidats FN.

« Une plainte est en cours pour ces dix candidats différents, pour des faits de diffamation raciale, injure raciale, et provocation publique à la haine raciale, tantôt racistes (…) ou antisémites », déclare l’UEJF dans un communiqué. « Ces propos, tenus il y a moins d’un an sur des réseaux sociaux en accès public, ont tous fait l’objet de constats d’huissier », poursuit-elle.

Le président de l’UEJF, Sacha Reingewirtz, déclare dans le communiqué que « voter Front National, c’est voter pour un parti qui encourage plusieurs candidats ouvertement racistes et antisémites à faire de la politique ». Le président de SOS Racisme, Dominique Sopo, estime quant à lui que « le Front national n’a pas changé. Sous ses dehors prétendument respectables, il reste ce parti de la haine brute envers la figure de l’Autre ». Le Premier ministre Manuel Valls qui mène campagne contre le FN a assuré mardi que des dizaines de candidats du parti de Marine Le Pen tenaient des propos « antisémites, racistes, homophobes », ou « sexistes ».

La direction du Front national a affirmé que les personnes tenant ce type de propos passeraient en commission de discipline et pourraient être exclues.

Source: Reuters