fbpx
Actualités
Partager sur

Discriminations à l’embauche: la campagne choc du gouvernement pour lutter contre ce fléau

Discriminations à l’embauche: la campagne choc du gouvernement pour lutter contre ce fléau

Pour lutter contre les discriminations à l'embauche, le gouvernement a lancé une campagne d'affichage. Mais ce n'est pas tout, une mission de testing est elle aussi en cours.

Le gouvernement vient de lancer la campagne « #LesCompétencesDabord ». Le but est de limiter les discriminations de sélection à l’embauche dans les entreprises, demandant aux employeurs de sélectionner les candidats sur les qualifications du CV et non pas sur des critères physiques ou autres. Depuis le 15 avril, 2 000 affiches ont été déployées dans l’hexagone avec une campagne de renforcement par les réseaux sociaux et notamment Facebook, Twitter et Linkedin. Sur ces affiches, on y voit le visage d’un candidat blanc fusionner avec un autre candidat de couleur. Sur le visage blanc est écrit un message d’entretien réussi et à l’inverse, un message de refus sur le visage de la personne de couleur. Mais qu’elles sont les principaux critères de discriminations à l’embauche aujourd’hui ?

discriminations à l'embauche

Les principaux critères de discriminations à l’embauche

Selon une enquête de l’IFOP, le résultat du 8ème Baromètre DDD/OIT de perception des discriminations dans l’emploi, dévoile les principaux critères de sélection à l’embauche en 2015. Si la campagne du gouvernement sur les discriminations à l’embauche se centre sur la question ethnique des candidats, il s’avère que les principaux critères ne sont pas ceux là. On retrouve notamment le critère de l’âge (88%), devant celui de la maternité (85%), le handicap (77%) et l’obésité (75%). L’origine des candidats n’est qu’à la quatrième place des discriminations, malgré que contrairement aux autres, celle-ci est condamnable d’une point de vue moral et n’est en aucun cas lié à la vie en entreprise. Surtout qu’un nom à consonance étrangère est discriminant à hauteur de 62%.

Une campagne sur le terrain pour lutter contre les discriminations

La campagne contre les discriminations à l’embauche ne sont pas seulement liées à une campagne d’affichage. En effet, le gouvernement a lancé aussi une campagne de testing. Ce procédé vise à envoyer deux CV en tout point identique à un employeur. L’un des deux comporte cependant un caractère discriminant comme un nom ou une origine étrangère. Le but est de vérifier si les deux candidats sont retenus ou si seulement le premier attire l’attention des recruteurs. Pour le moment, les résultats ne sont pas encore sortis et sont attendu en septembre prochain. les discriminations à l’embauche sont encore aujourd’hui un fléau dans le monde de l’entreprise.