fbpx
Actualités
Partager sur

Démarchage téléphonique: à partir d’aujourd’hui c’est fini et illégal

Démarchage téléphonique: à partir d’aujourd’hui c’est fini et illégal

Il est désormais possible de se débarrasser du démarchage téléphonique grâce à Bloctel, le nouveau service du gouvernement.

C’est une nouvelle qui va changer la vie de nombreux Français. Le nouveau service d’opposition au démarchage téléphonique, Bloctel, mis en place par le gouvernement entre en activité ce mercredi 1er juin. Les appels intempestifs ne seront bientôt plus qu’un mauvais souvenir. Le service mis en place gratuitement par le gouvernement permet, à ceux qui le désirent, de bloquer les appels indésirables sur leur ligne fixe et mobile.

Bloctel, une liste rouge valable trois ans

Le principe est simple : il suffit d’entrer son numéro de téléphone sur le site www.bloctel.gouv.fr et au bout d’un mois, la personne à qui appartient la ligne devrait être débarrassée des démarchages téléphoniques. Cette liste rouge d’un nouveau genre sera valable trois ans. Une fois le délais expiré, les consommateurs seront contactés par mail ou par courrier pour savoir s’ils veulent continuer de figurer sur la liste. Contrairement à la liste précédente, l’ensemble des entreprises de démarchage auront obligation de se conformer à cette nouvelle liste. Si elles ne respectent pas cette mesure, les entreprises risqueront des peines allant jusqu’à 75 000 euros.

Le démarchage téléphonique ne disparaîtra pas

La société Opposetel qui a été désignée par l’Etat pour gérer cette liste d’opposition pour une durée de cinq ans. Les professionnels seront chargés de lui transmettre leurs bases de données téléphoniques. Opposetel sera alors chargé de vérifier que les fichiers des sociétés ne comportent aucun numéro de consommateurs inscrits à Bloctel. Les sociétés de démarchage téléphonique devront communiquer leurs listes une fois par mois. Pour autant, Bloctel ne bloquera pas toutes les formes de démarchage. Ainsi, les SMS et les spams vocaux, ces messages qui incitent à rappeler un numéro surtaxé, ne sont pas pris en charge par le service. Il peuvent toujours être signalés en ligne ou par SMS au 33 700.