fbpx
Actualités
Partager sur

Corée du Nord: Kim Jong-Un menace ses ennemis de « frappes nucléaires à l’aveugle »

Corée du Nord: Kim Jong-Un menace ses ennemis de « frappes nucléaires à l’aveugle »

La Corée du Nord a menacé la Corée du Sud et les Etat-Unis de « frappes nucléaires à l'aveugle ». Les deux pays mènent aujourd'hui des manœuvres militaires maritimes.

Depuis aujourd’hui, la Corée du Sud mène, conjointement avec les Etats-Unis, des exercices de manœuvres militaires au large de Pohang (Corée du Sud) dans la mer du Japon. L’annonce de ces exercices maritimes a soulevé la colère du régime nord-coréen et notamment de son commendement suprême, Kim Jong-Un. Ce dernier via les autorités officielles a ouvertement menacé Seoul (Corée du Sud) d’attaque nucléaire si les manœuvres n’étaient pas annulées. Pyongyang accuse les deux pays d’organiser « un exercice de guerre nucléaire à visage découvert. »

Réel danger ou menace irréalisable de la part de la Corée du Nord

Dans un communiqué cité par l’agence officielle nord-coréenne KCNA ce lundi, le commandement suprême de l’Armée populaire coréenne explique que « cette frappe nucléaire à l’aveugle (…) montrera clairement aux partisans de l’agression et de la guerre la force militaire » du pays. La Corée du Nord met en doute la réelle intention et le réel objecif de Seoul et Washington. Pyongyang accuse ces manœuvres, qui ont lieu tous les ans, d’être « un exercice de guerre nucléaire à visage découvert. » Des menaces nucléaires que beaucoup considèrent comme impossible é réaliser de façon concrète. Elles participent cependant à une montée du climat de tension entre les deux voisins. Aux doutes des experts sur la capacité de la Corée du Nord à exécuter ses menaces, Pyongyang repond, « si nous appuyons sur les boutons pour anéantir nos ennemis (…), toutes les origines des provocations seront réduites à des océans de flammes et de cendres en un instant. »

Un contexte de tension plus que palpable

Ces menaces surviennent alors que le Conseil de sécurité des Nations unies vient d’annoncer une série de lourdes sanctions à la Corée du Nord après les derniers essais nucléaire et balistique effectués par le régime de Kim Jong-Un. Dans son communiqué, le Commandement suprême affirme que ces sanctions sont « scandaleuses » et ont conduit « cette terre à bouillonner comme un chaudron de bataille. » Le rapport de force entre la Corée du Nord et la communauté internationale s’intensifie.