fbpx
Actualités
Partager sur

Commissariat du 18ème arrondissement: le tweet hallucinant de débilité de Donald Trump

Commissariat du 18ème arrondissement: le tweet hallucinant de débilité de Donald Trump

Le candidat à la Maison Blanche, Donald Trump, a encore fait sensation avec un tweet dans le quel il annonce que Paris est… en Allemagne.

Et cet homme veut devenir le président de la République de la première puissance mondiale… Donald Trump, le candidat républicain à la primaire a dévoilé un tweet qui a fait du bruit par sa stupidité. En effet, celui a annoncé sur Twitter: « Un homme tué dans un commissariat de Paris. Je venais de dire que la menace terroriste était à son plus haut niveau. L’Allemagne est un bazar total. SOYEZ MALINS ! ». Mais c’est à lui d’être malin… En effet, si son tweet est apparu seulement quelques heures après la tentative d’attentat, ce n’est pas son conseil qui a fait scandale, mais ses connaissances en géographie, car selon son tweet, Donald Trump situe Paris… En Allemagne. Le milliardaire américain a donc été un peu vite dur ses déclarations !

Plusieurs explications pas forcément logiques

Malgré tout, il paraît invraisemblable que le candidat républicain à la Maison Blanche se trompe sur la situation de Paris. Car la France est dans l’actualité depuis le 13 novembre dans le monde entier. Donald Trump se serait-il simplement mal exprimé ? Après la publication de son tweet, quelques suppositions se sont posées. La première serait qu’il ait simplement mélangé les cartes des deux pays, ce qui est inquiétant pour Donald Trump, qui souhaite tout de même devenir président. La seconde, c’est qu’il a voulu parler de plusieurs sujets en même temps, mais s’est totalement emmêlé les pinceaux. La troisième, il est tout simplement nul en géographie, ou encore la quatrième, il a voulu interpeller l’Union Européenne. Dans ces cas là, il vaut mieux interpeller Bruxelles… En Belgique !

Les casseroles de Donald Trump font peur !

Cette déclaration complètement incroyable de Donald Trump est surprenante car l’homme adore commenter l’actualité française (vu par les américains). Et d’ailleurs, l’homme n’en est pas à sa première bêtise. Car suite aux attentats de Paris le 13 novembre dernier, L’homme avait cru bon de simplement déclarer : « On peut dire ce qu’on veut, s’ils avaient eu des armes, si nos gens étaient armés, s’ils avaient le droit de porter des armes, la situation aurait été très, très différente ». C’est vrai qu’aux Etats-Unis, il n’y a aucune fusillade entre les citoyens à cause des armes à feu !