fbpx
Actualités
Partager sur

Cigarette électronique: la nouvelle étude inquiétante qui révèle son côté nocif

Cigarette électronique: la nouvelle étude inquiétante qui révèle son côté nocif

La cigarette électronique serait nocive pour le corps humain, au point que celle-ci ferait chuter les défense immunitaires du corps au niveau des cellules pulmonaires.

Une nouvelle étude sur la cigarette électronique vient de sortir et prouve son côté nocif. Si elle est soupçonnée, par les produits contenus dans les liquides, de s’attaquer violemment aux poumons, certains se déchirent pour savoir s’il est conseillé au fumeur de s’en servir comme substitut lors d’un arrêt de consommation de cigarettes. L’étude sur la cigarette électronique de l’université de San Diego révèlerait que les produits sont extrêmement nocifs pour la santé et les cellules des voies respiratoires, annonçant même qu’elle aurait pour effet d’affaiblir le système immunitaire du corps humain.

Des tests sur la cigarette électronique avec des souris de laboratoire

Pour cela, l’étude a été réalisée sur des souris de laboratoire qui ont été exposées à du liquide de cigarette électronique une heure par jour pendant cinq jours par semaine. Une pratique renouvelée durant quatre semaines consécutives. Suite à ces tests, les souris ont été soumises à une batterie de tests pour mesurer les effets des liquides de cigarette électronique sur le corps. Ce qui en ressort c’est que le système immunitaire est fortement touché. Pour cela, les chercheurs ont fait inoculer un virus de pneumonie aux souris. Celles exposés au liquide ne s’en sont pas sorties, tandis que les autres sont toujours vivantes. Selon les chercheurs, cela prouve que la cigarette électronique nuirait au système immunitaire.

Une vague de flou sur la cigarette électronique

Si la cigarette fait tant débat, c’est notamment du fait de sa jeunesse. En effet, sorti il y a seulement quelques années, ce produit disponible à la vente libre, ne permet pas aux médecins et au spécialistes de montrer l’étendue des dégâts que cela peut poser sur le corps humain. Si des études scientifiques tendent à prouver son efficacité en terme de baisse consommation de cigarettes, d’autres études prouvent au contraire les dangers de sa consommation quotidienne.