fbpx
Actualités
Partager sur

Un chat retrouvé les testicules sectionnées, agonisant

Un chat retrouvé les testicules sectionnées, agonisant

Un couple en de Crissey en Saône-et-Loire a déposé plainte au commissariat après avoir retrouvé leur chat ensanglanté et agonisant. Ses testicules avaient été sectionnées, et ce n'est pas le premier de leur chat à subir de telle violences

Le chaton de cette famille n’est pas le premier à avoir subi de telle sévices : leurs deux précédents chats ont eux aussi eu les testicules sectionnées par un mystérieux déséquilibré et ont succombé à leur blessures. Cette fois, ils sont parvenus à sauver leur chat. C’est le troisième de nos chats a avoir été ainsi mutilé en deux ans rapporte la propriétaire de l’animal.

Son amputation des testicules l’empêche d’uriner

Ses testicules amputée et son pénis endommagé, le chat a été conduit chez un vétérinaire qui lui a fait une greffe de peau afin qu’il puisse de nouveau uriner. Si les fois précédentes, ils n’avaient pas porté donné suite, mais cette fois ils ont contacté le commissariat : Nous avons porté plainte lundi pour sévices graves et acte de cruauté envers un animal domestique apprivoisé. La dernière fois, nous ne l’avions pas fait mais ces faits ne peuvent plus durer.

Plusieurs chats du quartier victime de torture

D’autres habitants du quartier ont été victimes du tortionnaire de chat, comme le rapporte la propriétaire du chat émasculé : Un des chats de notre voisin a lui aussi disparu et il redoute de le retrouver dans le même état que le notre. L’été dernier, son chat angora noir et blanc a été retrouvé totalement tondu raconte la maîtresse du félin.

Considérant ces actes de cruauté répétés, la SPA a été contactée et un appel à témoin à été diffusé, pour regrouper tous les propriétaires de chats victimes de sévices tels que cette ablation sauvage des testicules. Ces derniers sont invités à se rendre au refuge de la ville pour apporter la témoignage ou en joignant le 03.85.87.90.01.

L’année dernière, un fait similaire avait été rapporté en Angleterre : Le chat d’une habitante de Tredworth avait été torturé en raison de « sa ressemblance avec Hitler ».

Source : JSL