fbpx
Actualités
Partager sur

Centenaire de Verdun : la commémoration qui fait polémique

Centenaire de Verdun : la commémoration qui fait polémique

Une mise en scène dans laquelle des 3 400 jeunes courent entre les tombes des soldats morts au combat lors de la bataille de Verdun fait scandale.

Courir au milieu des tombes des soldats tombés à Verdun : un hommage qui a du mal à passer. Dimanche, 3 400 jeunes français et allemands se sont précipités entre les tombes de la nécropole au rythme des percussions des Tambours du Bronx. Organisée à Douamont lors des cérémonies pour le centenaire de la bataille de Verdun, cette scénographie a été imaginée par le cinéaste allemand Volker Schlöndorff. L’objectif était de symboliser le fracas de l’une des batailles les plus sanglantes de la Première Guerre mondiale. Habituellement plus solennelle, cette cérémonie a créée une vive polémique.

La commémoration de Verdun scandalise le FN

« Indécent », c’est ainsi qu’a été qualifiée cette mise en scène par Marine Le Pen sur Twitter. Et la présidente du Front National n’est pas la seule à partager ce ressentiment.


En accord avec sa tante, Marion Maréchal Le Pen dénonce un acte qui aurait « bafoué » « l’honneur de nos ancêtres ». Avant d’ajouter, « mon mépris est immense pour les responsables de l’événement ».


Toujours au sein du parti frontiste, Florian Philippot, s’est dit « choqué par deux indécences ». Invité sur place en tant qu’eurodéputé de la région, il a dénoncé « le jogging au milieu des tombes  », ainsi que « le discours d’Hollande venu vendre sa camelote européiste ». Le chef de l’État, François Hollande était accompagné de la chancelière allemande Angela Merkel pour célébrer ces commémorations.

Commémoration sur fond de polémiques

Si cette mise en scène a indigné les responsables politiques du Front National, ils ne sont pas les seuls à l’avoir dénoncé. À droite toujours, Guillaume Pelier, le porte-parole des Républicains regrette une« indécence » et un « mauvais goût ». Un avis partagé par le député du même parti Eic Ciotti, qui en profite pour tacler la politique du Président de la République. « Cérémonie déplacée qui divise quand elle devrait rassembler. François Hollande n’est définitivement pas à la hauteur! », inscrit-il sur Twitter.
D’autres quant à eux préfèrent voir l’espoir dans la jeunesse, y compris à droite. Bertrand Plancher, député UDI, a salué sur Twitter« une cérémonie particulièrement émouvante ». Selon lui, « une page est tournée et l’autre va s’écrire avec nos jeunes et une nouvelle Europe. (…) Les propos de l’extrême droite sur la cérémonie de Verdun sont scandaleux. ». Pour Patrick Kanner, ministre de la Jeunesse, « Grâce à notre jeunesse, le vrai tombeau de nos morts c’est le cœur des vivants ».
Après l’annulation du concert de Black M, le centenaire des commémorations de Verdun aura donc été réalisé sur fond de vives polémiques.