fbpx
Actualités
Partager sur

Brexit: le Royaume-Uni enclenchera le formulaire de divorce quand il sera prêt

Brexit: le Royaume-Uni enclenchera le formulaire de divorce quand il sera prêt

Si le Brexit a fait la Une dans toute l'Europe ce week-end, la procédure de divorce demandé par l'UE semble ne pas être pour tout de suite selon le ministre des Finances britanniques.

Si avec le Brexit les Britanniques sont loin de s’être attirés la sympathie des pays de l’Union Européenne, leur dernière déclaration sur le sujet ne va pas améliorer les choses. En effet, le ministre des Finances du Royaume-Uni, George Osborne, a annoncé que son pays n’enclencherait la procédure de divorce que lorsqu’il le déciderait. Il a aussi assuré que l’économie anglo-saxonne était prête à affronter toutes les difficultés d’une sortie de l’UE. Lors d’un discours sur le Brexit, le ministre a déclaré: « le Royaume-Uni seul peut activer l’article 50. De mon point de vue, nous ne devrions le faire que lorsque nous aurons une vision claire des nouveaux arrangements recherchés avec nos voisins européens ».

Le Brexit risque de changer énormément de chose mais…

Le ministre des Finances britanniques avait fait campagne contre le Brexit, souhaitant voir son pays se maintenir dans l’Union Européenne. Autrement dit, l’homme souhaite prendre son temps « pour décider quelle nouvelle relation établir en repoussant l’activation de l’article 50 jusqu’à ce qu’il y ait un nouveau Premier ministre cet automne ». Une préparation ou une attente de changement ? En effet, suite au referendum sur le Brexit, de nombreuses pétitions viennent émailler le quotidien des britanniques. Si l’Ecosse souhaite réaffirmer son indépendance face à l’Angleterre, les jeunes britanniques se sentent trahis d’avoir laisser la vieille génération dicter leur avenir sans les prendre en considération. En effet, la catégorie de 18-25 a voté en masse pour le maintien du pays dans l’UE. Depuis une pétition demandant un nouveau referendum sur le Brexit a recueilli plus de trois millions de signatures. Le ministre britannique se donnerait-il le temps d’attendre ?

Un formulaire de divorce entre pays

L’article 50 du Traité européen a pour but de faciliter le départ d’un pays de l’Union Européenne. Selon le texte de loi, « tout État membre peut décider, conformément à ses règles constitutionnelles, de se retirer de l’Union. L’État membre qui décide de se retirer notifie son intention au Conseil européen. À la lumière des orientations du Conseil européen, l’Union négocie et conclut avec cet État un accord fixant les modalités de son retrait, en tenant compte du cadre de ses relations futures avec l’Union. Cet accord est négocié conformément à l’article 218, paragraphe 3, du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne. Il est conclu au nom de l’Union par le Conseil, statuant à la majorité qualifiée, après approbation du Parlement européen ». Autrement dit, une forme de formulaire de divorce entre les pays et l’institution.