fbpx
Actualités
Partager sur

Attentat de Nice: Yannis, 4 ans, Mehdi, 12 ans, Timothé, 27 ans, la famille Lion-Locatelli, l’identité de certaines victimes diffusée

Attentat de Nice: Yannis, 4 ans, Mehdi, 12 ans, Timothé, 27 ans, la famille Lion-Locatelli, l’identité de certaines victimes diffusée
Partager sur Facebook

Après le terrible attentat qui a secoué Nice, certains noms de victimes ont été diffusés par les médias. Parmi eux, Yannis, 4 ans, Mehdi, 12 ans, Timothé, 27 ans et la famille Lion-Locatelli.

Après les attentats de Paris le 13 novembre dernier et celui de Magnanville, le 14 juillet dernier, la ville de Nice a été la cible d’un attentat. Mohamed Lahouaiej Bouhlel, un Tunisien âgé de 31 ans a foncé sur des passants qui assistaient aux festivités de la fête nationale, sur la promenade des Anglais, au volant d’un camion. C’est sur plus de deux kilomètres que le chauffeur livreur et père de famille a écrasé enfants, adolescents et familles. Un lourd bilan : 84 morts et 202 blessés. Si pour l’instant, la liste définitive des victimes n’a pas été diffusée puisque plus d’une dizaine de victimes n’ont pas pu être identifiées pour l’instant, l’identité de certaines victimes a été publiée par les médias.

Yannis Coviaux, 4 ans, très jeune victime de l’attentat de Nice

Parmi les victimes de l’attentat de Nice, Yannis Coviaux, un petit garçon âgé de 4 ans et demi. La petite victime a été fauchée par le camion fou devant ses parents. D’origine grenobloise, c’était la première fois que Yannis voyait un feu d’artifice. « C’est mon épouse qui a insisté pour y aller. Elle voulait lui faire plaisir, poursuit son père. Yannis était ravi, il sautait partout, il faisait le fou avec ses copains… C’était une belle soirée » a confié son père au Parisien.

Mehdi, 12 ans, décédé, sa sœur jumelle dans le coma

Autre très jeune victime de l’attentat, Mehdi, âgé de 12 ans. Sa sœur jumelle est elle dans le coma. Son père, un arbitre de football niçois a aussi perdu sa belle-sœur pendant l’attentat.

Timothé Fournier, 27 ans, la famille Lion-Locatelli, Emmanuel Grout, Robert Marchand, Fatima Charrihi

Timtothé Fournier, 27 ans est décédé après avoir protégé sa femme enceinte du camion fou. Christophe Lion, un ancien militaire, a perdu toute sa famille durant l’attentat. Emmanuel Grout, le directeur adjoint de la police de l’air et des frontières fait lui aussi partie des victimes. Fatima Charrihi, une mère qui « pratiquait un vrai islam », selon son fils, et Robert Marchant, figure du club d’athlétisme de la commune de Marcigny, sont eux aussi décédés.

Source : Francetvinfo