fbpx
Actualités
Partager sur

Attentat de Nice: Pierre Hatterman devient la 85e victime !

Attentat de Nice Pierre Hatterman devient la 85e victime !

L’ attentat de Nice du 14 juillet avait fait jusqu’alors 84 victimes et plusieurs blessés, une 85ème personne est décédée ce jeudi 4 août 2016 !

Nouvelle et triste actualité dans l’affaire de l’ attentat de Nice, Pierre Hattermann, le psychologue de Sallanches est décédé ce jeudi 4 août à l’hôpital Pasteur de Nice. Ce nouveau décès, qui intervient trois semaines après l’attentat de Nice commis par Mohammed Lahouaiej-Bouhalel, porte le nombre de victimes à 85. Le terroriste avait foncé sur les piétons qui s’étaient réunis pour regarder le feu d’artifice sur la très célèbre promenade des Anglais à Nice, dans le sud de la France.

L’ attentat de Nice continue de faire des victimes au sens propre

Le 14 juillet 2016, alors que les Français et d’autres personnes de nationalité étrangère étaient venus fêter le traditionnel feu d’artifice de la fête Nationale de la République Française, un camion a foncé sur les piétons, donnant le nom d’ attentat de Nice.

Le terroriste, auteur de cet attentat qui a profondément ébranlé les valeurs et les traditions de la France, est Mohammed Lahouaiej-Bouhalel. Avec son camion qu’il a loué deux jours plus tôt, il avait fait 84 morts et 434 blessés.

Parmi ces centaines de blessés, figuraient le psychologue de Sallanches Pierre Hattermann qui est décédé des suites de ses blessures après l’accident, le nombre de victimes et à ce tragique attentat est désormais de 85. Pierre Harttmann est décédé ce jeudi 4 août à l’hôpital Pasteur de Nice, il était en réanimation depuis l’attentat du 14 juillet.

Attentat de Nice: Triste sort qui s’abat sur la famille Hattermann

Pierre Hattermann, avait 56 ans, et habitait Passy situé en Haute-Savoie. Il exerçait la profession de psychologue à Sallanches à quelques kilomètres de son domicile. Sa femme ainsi que l’un de ses fils étaient décédés le soir de l’attentat sur la promenade des Anglais. Leur fille qui a seulement 14 ans est toujours hospitalisée à Nice, mais serait pour sa part, hors de danger.

Carole Ichai, Professeur à l’hôpital Pasteur de Nice, et chef du service anesthésie-réanimation, a accordé une interview dans les colonnes de nos confrères de Nice-Matin. Avant que l’état de Pierre Harttmann ne se dégrade et entraîne l’irréversible, la chef du service anesthésie-réanimation expliquait que des suites de l’attentat, il restait quatre adultes en réanimation, et que trois d’entre eux étaient en « bonne voie d’amélioration ».