Actualités
Partager sur

Attentat de Nice : les images diffusées à la télévision choquent les Français

Attentat de Nice : les images diffusées à la télévision choquent les Français
Partager
Partager sur Facebook

Trois chaines de télé françaises ont publié des images choquantes dans leur JT sur l' attentat de Nice. Ces publications ont été très mal accueillies par les téléspectateurs.

France 2, BFMTV, TF1, iTélé ont diffusé des images choquantes de l’ attentat de Nice. Ces images ont été très critiquées par les téléspectateurs. Des cadavres ensanglantés, des flaques de sang, le camion qui renverse les piétons… L’absence de compassion, le détachement déplacé des médias ont été pointés du doigt par beaucoup d’internautes sur Twitter. Des comportements qui ont mêmes été critiqués par des membres de la profession journalistique.

Vidéo choquante de l’ attentat de Nice

Plusieurs chaines de la télévision ont diffusé cette vidéo du camion qui a écrasé plusieurs personnes sur la promenade des Anglais à Nice, dans la nuit du 14 au 25 juillet à l’occasion du traditionnel feu d’artifice de la fête Nationale. « C’est immonde pour les familles ayant perdu quelqu’un », a ainsi publié une téléspectatrice sur Twitter. Ulcérées par le caractère violent des vidéos, beaucoup de personnes se sont scandalisées sur les réseaux sociaux pour dénoncer ce manque de professionnalisme et de compassion. D’autres personnes ont jugé que les témoignages des personnes questionnées à chaud était particulièrement inutiles et honteux, et que ces personnes auraient dû plutôt être conduite à l’écart dans une cellule psychologique vu le choc auxquelles elles ont été confrontées.

Attentat de Nice : l’info à tout prix

Souvenez-vous, à l’époque de la prise d’otages à l’hyper cacher, un média annonçait que des personnes étaient cachées dans le magasin, alors que le ravisseur n’était pas au courant et écoutait les informations. Cette information avait débouchée sur une sévère punition de la part du CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel). Bis repetita, les journalistes sur les lieux ont voulu s’arracher les informations. Professionnalisme trop dévoué ou manque de compassion et volonté de faire le buzz ? Un journaliste de France 2, Nicolas Hénin, anciennement otage en Syrie a questionné un homme de la façon la plus naturelle : « bonsoir Monsieur, vous venez de perdre votre épouse. Une réaction ? ». France Télévisions a depuis publié un communiqué afin de s’excuser concernant la diffusion de ces images qui ont majoritairement choqué les Français. Notons qu’au moins 84 personnes sont décédées et plus d’une centaine ont été blessées ce jeudi soir suite à l’ attentat de Nice.