fbpx
Actualités
Partager sur

Attentat de Nice : un des héros a été placé en détention

Attentat de Nice : un des héros a été placé en détention

Mercredi 10 août, Gwenaël Leriche, un des héros de l’ attentat de Nice a été placé en détention provisoire par le tribunal correctionnel.

Un des héros de l’ attentat de Nice a été placé en détention provisoire par le tribunal correctionnel de Nice, il est poursuivi pour des violences commises sur son ex-compagne ainsi que l’employeur de celle-ci.

Qui est cet héros de l’attentat de Nice ?

Il y a quelques semaines, Gwenaël Leriche s’est fait connaître des médias pour être intervenu lors de l’attentat de Nice. Le 14 juillet, alors que comme beaucoup d’autres, il venait assister au traditionnel feu d’artifice du 14 juillet, sur la promenade des Anglais à Nice, Gwenaël Leriche a réagi en prenant son courage à deux mains. Il a poursuivi le camion qui écrasait les piétons, puis il a attrapé un piéton et l’a plaqué au sol. Celui-ci a évité de prendre une balle perdue pendant que les forces de l’ordre tiraient sur le terroriste Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, afin de stopper le camion bélier qu’il conduisait. Le terroriste avait eu le temps de faire 85 morts, et de blesser plusieurs centaines. Le 25 juillet, dix jours après l’attentat de Nice, Gwenaël Leriche a reçu la médaille de la Ville de Nice ainsi que deux autres personnes, pour actes héroïques lors de l’attentat de Nice. Ces trois hommes ont fait l’objet d’une pétition pour recevoir la Légion d’Honneur.

Le héros de l’ attentat de Nice placé en détention dans une autre affaire

Dimanche 7 août, Gwenaël Leriche s’est rendu sur le lieu de travail de son ex-compagne. Il était muni d’un couteau à cran d’arrêt, il a été violent contre son ex-compagne ainsi que le patron de celle-ci. Il est donc poursuivi pour ces faits de violences et de menaces. Celui qui restera un héros de l’attentat de Nice a été présenté en comparution immédiate devant la justice, mais Gwenaël Leriche a demandé un délai afin de préparer sa défense.

Pour ne pas que ces faits se reproduisent, la justice a choisi de placé Gwenaël Leriche en détention provisoire jusqu’au 12 septembre, date du jugement de l’affaire. En 2014, le héros de l’ attentat de Nice a été condamné sur son ex-compagne avec qui il a un enfant. Il s’agit donc d’un cas de récidive. A l’époque il avait écopé d’une dispense de peine.

Dans sa défense, Gwenaël Leriche a fait part de ses problèmes depuis l’ attentat de Nice, expliquant au tribunal qu’il n’a pas dormi pendant une quinzaine de jours, et qu’il a obtenu un arrêt de travail, vu les circonstances. Il a d’ailleurs consulté la cellule de crise psychologique à l’époque. Gwenaël Leriche a expliqué que ses problèmes d’alcool avaient empiré avec l’attentat de Nice. Gwenaël Leriche a ajouté qu’il avait besoin « d’un psy, et pas de la prison ».