fbpx
Actualités
Partager sur

Alcool: la cirrhose du foie est une maladie grave peu connue des Français

Alcool: la cirrhose du foie est une maladie grave peu connue des Français

La cirrhose du foie touche 200 000 personne en France et les maladies liées à cet organe tuent 8 000 personnes chaque année. Mais les connaissances des Français autour de ce thème sont très limitées.

Elle touche près de 200 000 personne en France mais reste totalement méconnue d’un bonne partie des Français. La cirrhose du foie est pourtant un véritable fléau. En effet, selon un sondage Ipsos, les maladies les plus craintes sont l’AVC ou la maladie d’Alzheimer ou encore le cancer. Cependant, « la cirrhose ne fait pas peur, pourtant elle est responsable de 8.000 décès par an, soit bien plus que les accidents de la route », explique Victor de Lédinghen, hépatologue au CHU de Bordeaux et secrétaire général de l’Afef à 20Minutes. Un constat alarmant de la cirrhose du fois, dont près d’un Français sur quatre est incapable de le placer correctement dans le corps humain. Et même un Français sur deux ignore que l’alcool est la principale cause des maladies du foie.

La cirrhose du foie accentue les risques de cancer

En fait, le foie sert de filtre dans le corps et absorbe toutes les toxines de notre sang pour ensuite les transformer en nutriment dans le corps. Mais une trop forte consommation d’alcool nuit à son travail et parfois, entraîne une cirrhose du foie. Une contamination dramatique car « quand on a une cirrhose, on a 3 % de risques par an de développer un cancer du foie », souligne le Pr de Lédinghen. « Au bout de dix, ce risque grimpe à 30 % », ajoute le médecin à 20Minutes. Avec 8 000 décès par an, les maladies du foie sont plus mortelles dans l’hexagone que les accidents de la route.

L’alcool cause 49 000 décès par an en France

D’ailleurs, la consommation d’alcool devient un véritable fléau en France. En effet, la consommation abusive entraîne chaque année 580 000 hospitalisations et coûte à la société française 2,64 milliards d’euros. Chaque année, l’alcool est responsable de 49 000 décès et devient la deuxième cause de mortalité prématurée derrière de tabac qui lui coûte la vie à 78 000 Français chaque année. Certaines régions sont d’ailleurs plus touchées. Selon une étude publiée en 2015 par le ministère de la Santé, le Nord de la France et la Réunion sont les zones les plus touchées par une forte dépendance à l’alcool.