fbpx
Actualités
Partager sur

Agen : ivre, il se déshabille devant les policiers

Agen : ivre, il se déshabille devant les policiers

Un homme homme ivre s'est complètement déshabillé devant les policiers à Agen, samedi dernier

Interpellé par la police, un jeune Agenais s’est complètement déshabillé devant les forces de l’ordre, samedi dernier. Fortement alcoolisé au moment des faits, l’homme devra répondre de ses actes devant la justice dans les mois à venir.

Un jeune homme tout juste majeur

C’est en état d’ivresse, sur la voie public, que cet habitant d’Agen (Lot-Et-Garonne) a fait l’objet d’un contrôle de polices. Cependant, l’interpellation tourne vite au drame. L’agenais décide en effet de ne pas se plier aux demandes des policiers. Rapidement, le jeune homme tout juste majeur décide alors d’exprimer son mécontentement en se déshabillant entièrement devant les policiers. Totalement nu, les gardiens de la paix tentent alors de convaincre l’exhibitionniste de se rhabiller. Peine perdu, puisque que l’Agenais refuse catégoriquement de se revêtir.  En tenu d’Adam, l’homme est alors conduit au centre hospitalier de la ville pour y être examiné, rapporte le quotidien Sud-Ouest.

Des gestes obscènes envers les policiers et les infirmières

Arrivé à destination, le cadre hospitalier ne décide toujours pas l’exhibitionniste à faire preuve de bon sens et à se rhabiller. Décider à rester tout nu, l’individu est tout de même pris en charge par des infirmières. L’homme visiblement toujours ivre, ne cesse alors de faire des gestes obscènes destinés au personnel soignant et aux policiers. Après avoir été examiné, l’homme quitte finalement l’hôpital. Ce n’est qu’à ce moment que l’homme se décide à enfiler son pantalon.
C’est finalement au commissariat de police que ce périple complètement insolite se termine. Mis en cellule de dégrisement, l’individu a été mis en liberté par les policiers, le lendemain matin, après de longues heures qui lui aura permis de dessouler. Bien qu’en liberté, le jeune homme devra prochainement répondre de ses actes devant la justice puisqu’il sera convoqué dans les prochains mois au tribunal  de grande instance d’Agen.