fbpx
Actualités
Partager sur

Mariage gay : en privé Jean-François Copé serait pour

Mariage gay : en privé Jean-François Copé serait pour
Partager
Partager sur Facebook

Jean-François Copé, leader de l’UMP, se serait prononcé pour le mariage gay en privé, lors d’un diner avec entre autres Stéphane Bern

L’animateur de Comment Ça Va Bien a déclaré à la presse des propos plutôt embarrassants pour le secrétaire général du premier parti de l’opposition.

Stéphane Bern balance

L’animateur de France Télévisions invité sur le plateau de Salut les terriens a raconté un diner très particulier, au cours duquel Jean-François Copé a avoué devant tous les invités être en faveur du mariage pour tous, alors qu’il mène un combat acharné contre la loi Taubira depuis plusieurs mois.

Je me souviens très bien de ce dîner, raconte Stéphane Bern. Nous étions une dizaine de convives, du monde des médias, il y avait notamment Bruno Gaccio et Guillaume Durand. Jean-François Copé était venu avec sa compagne. C’était quelques semaines avant leur mariage, au restaurant Nolita, avenue Matignon. Le dîner était organisé par le programmateur de l’émission de Thierry Ardisson, Jacques Sanchez. Ce fut un dîner fort convivial et sympathique. On a soulevé la question du mariage homo. Autour de la table, tout le monde était pour. Jean-François Copé également, à titre personnel. C’était clair et net, ajoute-t-il.

L’animateur a en effet pousser un coup de gueule lors de l’enregistrement de l’émission de Thierry Ardisson qui sera diffusée ce samedi sur Canal Plus. Je suis aujourd’hui très remonté contre les caciques de l’UMP, qui en privé se prononcent pour le mariage homo, et qui en public font descendre dans la rue les gens contre !, explique-t-il.

Les journalistes du Nouvel Observateur ont contacté d’autres invités de ce fameux diner qui ont confirmé l’information donnée par Stéphane Bern.

Alors que l’UMP est plus divisée que jamais, voilà un scoop qui ne va pas améliorer le leadership de Jean-François Copé. Après cette révélation, les sympathisants UMP auront peut-être finalement envie d’un nouveau vote pour nommer François Fillon à la tête de l’opposition.

Selma Mihoubi