fbpx
Actualités
Partager sur

Facebook contraint de modérer ses contenus sexistes

Facebook contraint de modérer ses contenus sexistes

Après des plaintes de nombreux utilisateurs et d’associations, Facebook est contraint de modérer les contenus considérés comme sexistes ou haineux

Le très célèbre réseau social Facebook est dans le viseur des associations de défense de droit des femmes. Ces associations ont fait pression sur lui la semaine dernière pour que le réseau social modère les contenus qui approuvent les violences faites aux femmes, et cela en est trop pour l’association Women, Action & The Media qui accuse violemment la plateforme. L’association reproche notamment à Facebook de prétendre que ces pages relèvent de la partie humour de ses lignes directrices ou de la liberté d’expression une explication qui ne plait pas du tout à Women, Action & The Media.

« Nous devons faire mieux et nous le ferons »

La vice-présidente chargée de la politique publique du réseau Marne Levil a affirmé que des mesures seraient prises et que Facebook actualisera ses lignes directrices. Le réseau social va chercher des conseils d’experts juridiques, d’organisation de droit des femmes ou encore d’autres groupes. La vice-présidente a tenu des promesses dont les associations attendent beaucoup : Dans d’autres cas, des contenus qui devraient être supprimés sont ou ont été évalués à partir de critères dépassés. (…) Nous devons faire mieux et nous le ferons a-t-elle affirmé. De belles promesses que les utilisateurs attendent de voir se réaliser.

En attendant, la France est, elle aussi touchée, avec des groupes très misogynes comme Un vrai homme dit à sa femme de fermer sa gueule et de faire le ménage. La régulation de ce genre de propos devrait arriver très prochainement. Pourtant il reste des points compliqués : La difficulté c’est de placer le curseur entre liberté d’expression et sécurité des utilisateurs a confié un porte-parole de Facebook France, en soulignant que cette sécurité est (leur) priorité.

Clémence Rouvellat