fbpx
Actualités
Partager sur

Brésil : pour la majorité des hommes, les femmes provocantes « méritent » d’être violées

Brésil : pour la majorité des hommes, les femmes provocantes « méritent » d’être violées

Un rapport choc réalisé par le gouvernement brésilien révèle que pour la majorité des Brésiliens, une femme habillée de façon provocante « mériterait d’être violée »

Une enquête réalisée par le gouvernement brésilien a provoqué une bronca. L’étude publiée la semaine dernière, révèle que plus de trois Brésiliens sur cinq considèrent qu’une femme portant des vêtements provocants mérite d’être violée.

Pour mener à bien ce rapport, l’Institut d’enquête économique du gouvernement a effectué un large sondage sur les violences faites aux femmes dans ce pays, rapporte le Huffington Post. Sur les 3.810 hommes sondés, 65,1 % ont répondu positivement à la question les femmes portant des vêtements qui laissent voir leur corps méritent d’être violées . De plus, 58,5 % des personnes interrogées estiment que si les femmes se comportaient mieux, il y aurait moins de viols .

De vives réactions

Ce sondage a provoqué de vives réactions sur la Toile. Les personnalités du pays n’ont pas hésité à s’insurger à l’image de la présidente du Brésil, Dilma Rousseff, qui a expliqué sur Twitter que la société brésilienne avait beaucoup de progrès à faire .

Les internautes ont également assisté à une levée de bouclier sur Facebook. La journaliste et militante, Nana Queiroz, a organisé une manifestation sur les réseaux sociaux. Ainsi, samedi à minuit, près de 20.000 personnes ont publié en même temps des photos de femmes dénudés ayant inscrit sur leur corps ou portant une pancarte : Não mereço ser estuprada (comprenez, Je ne mérite pas d’être violée ).

Photo DR