fbpx
Actualités
Partager sur

Christine Boutin : même l'UMP demande des sanctions contre ses dérapages

Christine Boutin : même l'UMP demande des sanctions contre ses dérapages

Après ses nombreux dérapages, Christine Boutin est contestée jusque dans sa famille politique. Plusieurs cadres de l’UMP ont publié mardi un communiqué demandant des sanctions contre la présidente du Parti chrétien-démocrate

L’UMP craint d’être associé aux bourdes de Christine Boutin, qui fait preuve de beaucoup d’imagination ces derniers temps.

Envahis de gays

L’un des derniers dérapages en date de la chef de file des chrétien-démocrates a eu lieu en début de semaine. Interrogée sur la Palme d’Or 2013, attribuée à un film racontant une histoire d’amour entre deux femmes, Christine Boutin a répondu qu’on était envahis de gays.

Encore des propos de haine envers la communauté homosexuelle qui agacent profondément certains ténors de l’UMP, dont des pro-mariage gay, qui ont du mal à tolérer ses positions incontestablement dangereuses et récidivistes.

Consternés par tant de bêtise et de vulgarité, nous sommes convaincus que notre famille ne peut pas se permettre de subir les effets négatifs de déclarations aussi haineuses que déplacées de Christine Boutin, explique le communiqué.

Selon Hervé Mariton, député UMP fortement opposé au mariage pour tous, voilà ce qui décrédibilise notre travail et les valeurs de l’UMP. Tant qu’on acceptera que de tels propos soient rattachés à notre mouvement, on s’exposera à être caricaturés par les médias et les Français.

Déjà qu’elle a les gays à dos, Christine Boutin n’a qu’à bien se tenir si elle veut rester affiliée au principal parti de l’opposition.

Selma Mihoubi